Williams F1 avait le rythme du milieu de grille avec Albon

Deux pénalités pour le prix d’une pour Latifi

Recherche

Par Alexandre C.

12 juin 2022 - 18:12
Williams F1 avait le rythme du (...)

A la faveur des abandons et faits de course, Alexander Albon n’a pas fini si loin que cela des points à Bakou (12e place). Cependant il est clair que c’est l’arbre qui cachait la forêt pour une équipe Williams peu performante dans la cité azerbaïdjanaise.

Quoique le rythme de course semblait être meilleur, au moins d’un côté du garage si l’on en croit le Thaïlandais, qui confie s’être bien amusé ce dimanche au moins !

« C’était une course amusante ici à Bakou ! Nous avons été un peu malchanceux avec le timing de la voiture de sécurité virtuelle, sinon nous aurions été en meilleure position pour nous battre pour les points aujourd’hui, mais encore une fois notre rythme de course était vraiment fort. Si vous regardez notre rythme par rapport au milieu de grille, il était très solide ; nous étions aussi rapides, sinon plus, que beaucoup de voitures devant nous. Nous avons pris un bon départ, optimisé ce que nous avions, et c’était une course bien menée pour nous. »

Nicholas Latifi a lui subi deux pénalités. Pour la première, très lourde (stop-and-go de dix secondes), il n’y était pour rien puisqu’elle résultait d’une erreur de son équipe, qui a continué à travailler sur sa monoplace après le temps imparti sur la grille. Pour la deuxième, et comme à Monaco, le Canadien est responsable : il a de nouveau trop tardé avant de laisser passer une autre voiture sous drapeaux bleus.

« C’est malheureux que la pénalité ait tout annulé avant même que tout ait commencé. J’ai l’impression qu’il devrait y avoir une certaine indulgence pour l’infraction commise, car j’ai juste été poussé en arrière et rien n’a été changé à la voiture. C’était délicat d’être si loin du peloton. La course a fini par être très longue et solitaire. Nous avons réussi à faire plus de kilomètres et de tours avec la voiture, mais dans l’ensemble un week-end difficile sur ce circuit. Un jour à oublier, mais je suis excité à l’idée de me rendre directement au Canada pour ma première course à domicile. »

Dave Robson, directeur de la performance, retient, comme Alexander Albon, le meilleur rythme de course de la Williams en longs relais ce dimanche.

« Alex a très bien couru et le rythme de la FW44 en rythme de course était bon aujourd’hui. Le timing du VSC qui a permis à Bottas de rester devant était frustrant, mais c’est la course. »

« Nicholas a eu une journée difficile, avec une pénalité immédiate pour une infraction mineure au règlement sur la grille. La pénalité est imposée par le règlement et nous étions en faute, même si ce n’était que momentanément, donc nous devons revoir notre processus et nous assurer que cela ne se reproduise pas à l’avenir. »

« Nous allons tirer les leçons de ce week-end pour le Canada. Nous sommes impatients de retourner à Montréal et de concourir sur un autre circuit passionnant en utilisant le plus tendre des composés Pirelli. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos