Williams F1 : Albon espérait viser la Q2 et s’agace contre Alonso

Latifi a connu des défaillances sur sa FW44

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2022 - 18:42
Williams F1 : Albon espérait viser (...)

Alex Albon était extrêmement mécontent à l’encontre de Fernando Alonso en fin de Q1. Le pilote Alpine F1 a ralenti tout le peloton, certainement pour essayer de faire rater la dernière tentative aux pilotes qui le suivaient, et Albon pense même que sa sortie de piste était volontaire pour créer un drapeau jaune et empêcher les pilotes derrière lui d’améliorer.

A la radio, le Thaïlandais n’a pas mâché ses mots et a ouvertement accusé l’Espagnol, qui s’en est défendu : "Il doit être pénalisé, il le faut. C’est ridicule. Il l’a fait pendant tout le tour. Il roulait lentement exprès et ensuite c’était tellement évident qu’il est sorti de la piste, c’était ridicule."

Revenant sur sa séance qualificative avec un peu de recul, Albon n’était pas trop déçu, même s’il espérait viser la Q2 : "Je pense que nous avons fait une bonne séance de qualification et que nous avons maximisé tout ce que nous pouvions."

"Nous avions une voiture correcte et nous avons fait le meilleur travail que nous pouvions. Entrer en Q2 semblait difficile aujourd’hui mais, avec le drapeau rouge, nous nous sommes retrouvés sur des œufs. C’est frustrant d’être si près du but et d’échouer, je suis sûr à 99% que si je n’avais pas fait une erreur dans le dernier virage, j’aurais profité de l’aspiration que j’avais choisi de prendre."

"Nous aurions alors été en Q2. Mais je pense que sur le plan opérationnel et sur la façon dont nous nous y sommes pris, nous n’aurions pas pu faire beaucoup plus aujourd’hui. Il y a de l’espoir ici, car il y a toujours un peu d’action et de chaos, donc nous avons besoin de la folie de Bakou pour y arriver !"

Latifi ralenti par la mécanique

Nicholas Latifi n’a pas non plus réussi à franchir la Q2 et regrette quelques petites erreurs, ainsi qu’un déroulement de séance qui n’a pas tourné en sa faveur : "C’était une séance de qualification typique de Bakou avec des drapeaux jaunes et rouges."

"Je n’ai pas obtenu un tour représentatif avec le premier train de pneus. Sur mon tour le plus rapide, la voiture a manqué quelques changements de rapport dans certains virages, donc j’étais dans les mauvais rapports, ce qui n’a pas vraiment aidé."

"J’avais encore beaucoup de temps à trouver, et je savais que je pouvais le faire avec le deuxième train de pneus. Malheureusement, ce n’était pas possible avec le drapeau rouge et la relance à la fin. Ça aurait été bien de tout mettre bout à bout pour essayer de tirer le meilleur de la voiture. Je me concentre entièrement sur la course de demain car tout peut arriver."

Dave Robson, le directeur de la performance de Williams, confirme que Latifi a connu un problème avec sa monoplace, mais ne s’inquiète pas d’un problème plus grave sur la FW44 du Canadien.

"Nous sommes en train de vérifier les données de la voiture de Nicholas, mais nous pensons qu’il n’y a rien d’anormal et que la stratégie de changement de vitesse a fonctionné correctement dans ces circonstances. La course sera longue demain, avec beaucoup d’incidents et donc d’opportunités."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos