Williams est satisfaite des propositions de la FIA pour la direction de course

Deux personnes et un consultant, accompagnés de l’assistance vidéo

Recherche

Par Olivier Ferret

7 mars 2022 - 13:50
Williams est satisfaite des propositions

Alors que chez Red Bull Racing on a ouvertement critiqué la décision de remplacer Michael Masi lors des premières annonces de la FIA concernant la direction de course et l’application des règles sportives en F1, Williams choisit d’avoir un autre son de cloche.

Pour Jost Capito, le PDG de l’équipe de Grove, nommer deux directeurs de course en alternance (Niels Wittich et Eduardo Freitas) à la place de l’Australien était la bonne décision. D’autant plus qu’ils seront eux aussi épaulés constamment par Herbie Blash et des commissaires en coulisses chargés d’analyser les vidéos des incidents.

"Je pense que c’est la bonne chose à faire de faire reposer la charge de travail du directeur de course sur plusieurs épaules. Avant Masi, ce n’était pas sur une seule personne d’ailleurs. C’était Charlie Whiting, c’était Herbie Blash et ils avaient du soutien, puis cela a été mis sur une seule épaule."

"Maintenant c’est réglé selon moi, et avec Herbie qui revient avec toute son expérience, je pense que c’est très apprécié."

L’autre nouveauté c’est l’arrivée de l’assistance vidéo pour l’arbitrage des cas litigieux, comme en football, même si les modalités de fonctionnement restent à préciser du côté de la FIA.

"Nous verrons comment ce jugement vidéo supplémentaire fonctionnera. Si c’est bien fait, ça peut aider et l’année dernière j’ai vu à quel point la situation du directeur de course est complexe et à quel point il est difficile de porter des jugements."

"Vous comparez au football, quand la décision d’un penalty ou non doit tomber, le jeu est interrompu. Ce n’est pas une question de sécurité, mais en course, c’est vraiment une question de sécurité."

"Le directeur de course doit donc faire très attention à la sécurité. C’est la première chose qu’il doit regarder et quand il doit prendre une décision, il y a des voitures en piste. Ce ne sont pas des joueurs assis, buvant de l’eau sur le banc. Les pilotes courent toujours, donc c’est beaucoup plus complexe."

"Donc, mettre cela sur plus d’épaules, je pense que c’est la bonne chose à faire et j’espère que ce système permettra encore plus de cohérence et de constance. En soi, c’est une assez grande amélioration selon moi. Le processus et le système en seront améliorés."

FIA

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos