Formule 1

Williams championne des arrêts, ‘la preuve que nous ne sommes pas idiots’ pour Russell

L’équipe, sur le plan opérationnel, progresse

Recherche

Par A. Combralier

27 juin 2019 - 16:32
Williams championne des arrêts, ‘la (...)

Tout ne va pas mal chez Williams : l’écurie est en lice pour être championne du monde… des arrêts aux stands. Au Paul Ricard, le week-end dernier, l’arrêt de Robert Kubica fut réalisé en seulement 1,97 seconde, le plus rapide du Grand Prix. Et ce n’est pas la première fois de l’année que Williams réussit à être l’équipe la plus rapide – quand la voiture est à l’arrêt.

D’autres écuries au contraire, dont Renault ou même Ferrari, connaissent plus de difficultés dans l’exercice délicat et décisif des arrêts aux stands. La performance dont fait preuve Grove sur ce point, est davantage que du baume au cœur pour George Russell : selon le rookie anglais, c’est la preuve que Williams n’est pas composée que « d’idiots » !

« Bien sûr, une équipe de F1 est une immense structure. Toute personne qui se rend sur les circuits, que ce soit chez Williams, chez Mercedes, etc., cherche à maximiser le potentiel qu’on lui donne. C’est le travail de chacun. »

« Les mécaniciens ne sont pas les designers, les designers ne sont pas les aérodynamiciens… Donc peu importe si vous vous battez pour la première ou la dernière place, les gens auront toujours cette motivation de montrer qu’ils sont les meilleurs sur la grille. »

« Et vraiment, les mécaniciens… ce serait facile pour eux de dire, chez nous, ‘nous ne courons pour rien’. C’est important de montrer que nous ne sommes pas un groupe composé d’idiots. »

« Non, ça ne va pas bien pour le moment, mais il y a beaucoup de raisons qui l’expliquent. »

« Il y a eu un grand changement de philosophie par rapport à l’an dernier, et bien souvent, vous devez faire un pas en arrière pour faire, plus tard, trois pas en avant. Pour le moment, nous sommes toujours en train de faire ce pas en arrière ; mais nous essayons de faire ces trois pas en avant. »

« Je ne dirais pas que cette dégringolade faisait partie du plan, mais c’était attendu, avec la restructuration complète que l’équipe devait faire. »

« Nous savions que nous connaîtrions un début d’année très difficile. Ce n’était pas prévu de rater les essais hivernaux, et de nouveau, cela nous a fait faire un pas en arrière. »

Pour les saisons à venir, Williams devrait donc, selon George Russell, faire un premier pas en avant. Le champion de F2 évoque même un avenir plus souriant pour Grove, du moins à moyen ou long terme.

« Ce qui est positif, ce qui est une source de motivation, c’est que l’équipe a une vision pour le long terme. »

« Si vous allez vous retrouver dans une situation difficile pour l’année d’après, il vous faut construire ces fondations pour retrouver un bon niveau. C’est le processus par lequel nous passons aujourd’hui. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less