Formule 1

Williams a sué pour réparer ses deux F1 à temps pour Portimao

Après les crashs de Russell et Latifi

Recherche

Par Alexandre C.

28 avril 2021 - 08:39
Williams a sué pour réparer ses deux (...)

George Russell était dans les points à Imola lors du dernier Grand Prix… avant que son fameux crash avec Valtteri Bottas ne mette fin à la course des deux pilotes du giron Mercedes.

Critiqué par Toto Wolff après-coup, le Britannique s’est excusé publiquement. A Portimao puis à Barcelone quelques jours après, il sait ce qu’il devra faire : redevenir le George Russell propre et performant que l’on connaît, et éviter tout nouveau crash qui nuirait à sa réputation.

Avec plusieurs virages à l’aveugle, George Russell devra cependant prendre garde comme il s’y attend !

« J’aime Portimão parce que le circuit est très fluide et ondulé. Les types de virages permettent aussi de prendre des trajectoires très différentes car les courbes sont assez larges à l’entrée, il n’y a pas une trajectoire spécifique à suivre pour prendre le virage au plus vide. Cela aide vraiment à la course, car à presque chaque virage vous pouvez prendre une trajectoire différente pour sortir de l’air sale. Vous arrivez dans certains virages à fond et à l’aveugle, sans pouvoir voir ce qui se trouve 200 mètres devant vous, mais je pense que c’est ce qui ajoute au plaisir du circuit. C’est un endroit fantastique et j’ai hâte d’y courir à nouveau. »

En nets progrès à Imola, surtout en qualifications, Nicholas Latifi a lui aussi été l’auteur d’une bourde à Imola le dimanche (tête-à-queue). Le Canadien était rentré alors de manière précipitée sur la piste, percutant la Haas de Mazepin.

Il sait que Williams n’aura pas la partie aussi facile qu’à Imola probablement, et espère surtout une course propre à Portimao : cela dépendra de lui...

« Chaque fois que vous avez eu une mauvaise course, cela vous donne plus d’excitation et de motivation pour la prochaine. Cela nous donne une chance de repartir à zéro, et c’est ce que je cherche à faire en allant à Portimão. C’est un circuit qui, peut-être sur le papier, ne convient pas à notre voiture aussi bien qu’à Imola, et nous avons eu un peu de mal au Portugal l’année dernière. Cependant, je sens que nous avons amélioré la voiture dans certains domaines, ce qui était évident à Imola, donc je suis curieux et optimiste de voir comment nous allons nous en sortir cette fois-ci. Par-dessus tout, j’espère simplement une course propre. »

Dave Robson, directeur de la performance, reconnaît que le résultat d’Imola fut "décevant" pour Williams.

Surtout, Grove a dû secouer son département production pour pouvoir réparer deux monoplaces à temps !

« Cela a demandé un gros effort à l’usine pour récupérer et rétablir notre stock de pièces. Heureusement, il y a aussi eu beaucoup de bonnes choses ce week-end et nous sommes maintenant au Portugal, impatients de poursuivre les progrès réalisés lors de la dernière sortie. »

« Portimão est un excellent circuit, rapide et fluide, avec beaucoup de dénivelés. Le circuit avait été récemment resurfacé lorsque nous étions ici l’année dernière et cela a rendu les conditions difficiles pour les pneus. Pirelli a apporté les mêmes composés que l’année dernière - les plus durs de leur gamme - mais la maturation du tarmac devrait améliorer la performance globale. »

« L’année dernière, nous avons eu un week-end assez réussi et les deux pilotes ont apprécié le défi du circuit. Nous espérons que la FW43B fonctionnera bien ici, nous permettant de construire sur la performance que nous avons montrée à Imola. Nous avons beaucoup de travail à faire vendredi, en nous concentrant principalement sur les pneus, mais nous sommes impatients de relever le défi. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less