Wheatley regrette Whiting, ’le braconnier devenu garde-chasse’

Ils avaient une relation qu’il n’aura pas avec Michael Masi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 février 2022 - 10:24
Wheatley regrette Whiting, 'le (...)

Jonathan Wheatley, le directeur sportif de Red Bull, révèle qu’il regrette l’époque où Charlie Whiting (photo) était le directeur de course de la FIA pour la F1. Le Britannique explique que la carrière de Whiting faisait de lui le candidat parfait au poste de la direction, occupé aujourd’hui par le controversé Michael Masi.

Il note que Whiting était très efficace à son poste car il avait connu les rôles au sein des équipes, après avoir travaillé notamment pour Brabham et Hesketh.

"Charlie était l’ultime braconnier devenu garde-chasse" se souvient Wheatley. "Il a travaillé en Formule 1 à l’époque de Brabham où les règles étaient interprétées de manière créative."

"J’adorais, autour d’un verre de vin et d’un dîner, entendre parler de diverses petites choses avec lesquelles ils devaient composer dans les années 80, mais Charlie était grandement respecté."

Wheatley communiquait avec Whiting lors des courses jusqu’en 2018, puisque le Britannique est décédé à Melbourne en 2019. Il admet aujourd’hui qu’il préférait converser avec Whiting que Masi : "Oui, et ça me manque. Je suis une personne plutôt calme et je suis plutôt calme sur le mur des stands."

"Il y a des moments où je ne suis vraiment pas calme et je me souviens de plusieurs fois où je suis entré dans son bureau alors que j’étais furieux et qu’il m’a dit ’ferme la porte, tais-toi et assieds-toi’."

"Et vous avez besoin de ça de temps en temps. Je ne suis pas sûr que j’aurais la bonne réaction si Michael me disait ça, mais je suppose que cela dépend de la personne à laquelle vous avez affaire."

"On apprend beaucoup des gens. Il a été mon mentor et celui de beaucoup d’autres directeurs d’équipe à l’époque, comme Dave Ryan, qui a été important chez McLaren pendant 30 ou 40 ans, des gens comme Stefano Domenicali qui faisait mon travail chez Ferrari à l’époque."

Whiting et les autres mentors de Wheatley ont fait de lui le directeur qu’il est aujourd’hui : "C’était vraiment ’utilisez votre bouche, vos oreilles et vos yeux’, et j’ai appris énormément de ces gars. Ils ont aidé à former le manager que je suis maintenant, en apprenant de ce qui n’était pas bon."

"J’ai appris des choses positives et négatives, j’ai appris des différents managers pour qui j’ai travaillé, au fur et à mesure que j’avançais dans le métier, et j’ai construit la position de la personne que je veux être."

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos