Webber : Hamilton pense peut-être à arrêter dès maintenant

L’interprétation de l’Australien sur les déclarations de Lewis

Recherche

Par Paul Gombeaud

13 décembre 2021 - 16:38
Webber : Hamilton pense peut-être à (...)

Alors qu’un huitième titre historique en Formule 1 lui tendait les bras, Lewis Hamilton a finalement tout perdu dans le dernier tour de course à Abu Dhabi lorsque Verstappen le passait pour aller décrocher son premier sacre, le tout en bénéficiant de la décision de la FIA de relancer la course pour un tour.

Une situation pleine de controverse qui pousse l’ancien pilote Mark Webber à se demander si le Britannique n’envisage pas de prendre une retraite anticipée. Pour rappel, Hamilton a prolongé son contrat avec Mercedes jusqu’en 2023 en début de saison.

Et si Webber estime que Red Bull et Mercedes resteront dominatrices en 2022 malgré l’introduction des nouveaux règlements, il ne serait pas surpris que Hamilton ait d’autres projets que de prendre sa revanche sur Verstappen. Peut-il nous faire "une Rosberg" comme à la fin 2016 ? Webber ne l’exclut pas.

"Je pense que ça se jouera encore entre Red Bull et Mercedes. Et Hamilton, sans aucun doute, aura une nouvelle chance l’année prochaine."

"Cependant, je me souviens d’avoir entendu Roger Federer dire ’je vous verrai peut-être l’année prochaine’ une année à l’Open d’Australie. Et Lewis disait lui-même en interview ’nous verrons l’année prochaine’. Alors qui sait ce qu’il se passe dans sa tête actuellement. Il doit être dégoûté par la FIA."

Anthony Hamilton, le père de Lewis, était présent à Abu Dhabi et on l’a vu après course consoler son fils qui venait d’être battu (photo). Webber estime que les mots d’Anthony feront peut-être la différence.

"Son père lui a probablement dit des mots tels que ’fierté, classe, dignité, tête haute, je suis fier de ce que tu as accompli’."

Webber était lui-même très admiratif du Britannique, mais estime qu’il aurait pu faire différemment dans ce fameux dernier tour.

"Il avait la possibilité, lorsque Max l’a dépassé, de mettre son aileron avant dans ses roues arrière."

Une phrase un peu surprenante il faut bien le dire, car un geste anti-sportif de la sorte aurait sûrement été pénalisé et un double abandon sacrait de toute façon Max Verstappen.

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos