Formule 1

Webber doute de voir la saison de F1 débuter avant juillet

Et même juillet serait très optimiste selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

5 avril 2020 - 09:21
Webber doute de voir la saison de (...)

Mark Webber, ancien pilote Red Bull en F1 et consultant pour la télévision britannique, doute de voir un premier Grand Prix en juin ou même début juillet.

L’Australien pense que dans les conditions actuelles, il est impossible de voir des courses au Canada, en France et en Autriche à cause du Covid-19. Et le Grand Prix de Grande-Bretagne, qui serait alors le premier sur la liste en juillet, est aussi menacé même si Silverstone est proche des bases de 7 des 10 équipes de F1.

"C’est vraiment un casse-tête incroyable pour la Formule 1, un business extraordinaire qui a pourtant l’habitude de prendre des décisions très rapides. C’est un sport global, le fret est un problème et la logistique représente l’un des plus gros défis de tous les sports. Je pense qu’ils espèrent commencer réellement en juillet mais je pense que même ça c’est très, très optimiste," pense Webber.

Jusqu’à présent les 8 premières courses de la saison ont été reportées ou annulées. Cela va mener la F1 à repenser totalement son calendrier mais aussi le format d’un week-end de course. Webber est en faveur d’un Grand Prix qui se tient sur un temps plus court.

"La Formule 1, qui est un vrai cirque à déplacer, sans compter les équipes de télévision et leurs énormes moyens de production, va faire face à un très gros challenge."

"Ils veulent condenser les Grands Prix sur deux jours au lieu de trois et je pense que c’est une très bonne idée qui va permettre de tenir quelques courses sans avoir à imposer un rush impossible à tenir."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less