Vowles : Devenir directeur de Williams F1 n’est pas ’un grand saut’

Il réfléchissait à ce rôle depuis "de nombreuses années"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 janvier 2023 - 08:12
Vowles : Devenir directeur de (...)

Nouveau directeur de Williams F1 à la place de Jost Capito, James Vowles a quitté son poste de stratège chez Mercedes. Malgré un rôle plus important et une nouvelle équipe à découvrir, il ne voit pas cela comme un changement radical.

"C’est un pas en avant, mais je ne pense pas que ce soit un grand saut" a déclaré Vowles. "Je pense que ce voyage vers le poste de Team Principal est dans ma tête depuis de nombreuses années, et Toto [Wolff] et Mercedes ont été incroyablement gentils afin de me fournir un chemin pour y arriver."

"Comme Toto l’a décrit, un certain nombre de responsabilités m’ont été confiées au cours des dernières années. Cependant, c’est la même chose si je demandais à n’importe lequel d’entre vous de changer ce qu’il fait et de passer à une autre organisation, même si vous faites le même travail."

"Vous devez revoir vos relations, vous devez construire autour de vous l’équipe que vous voulez, avec laquelle vous êtes, et vous devez former à nouveau ces groupes sociaux qui sont en train de disparaître après 20 ans."

"Comme un divorce" pour Vowles

Il ne cache pas que ce fut une décision difficile à prendre, et qu’il est peiné par cela, même s’il ne s’inquiète pas pour l’avenir : "La meilleure analogie que je puisse utiliser jusqu’à présent est presque comme un divorce."

"C’est difficile. Ce sont beaucoup de gens qui sont incroyablement proches de moi, avec qui j’ai grandi. Mais je vais vers des gens qui sont tout aussi motivés, tout aussi engagés et tout aussi avides de succès."

"C’est un point de départ différent, mais l’objectif final ne sera, je l’espère, pas différent. Pour répondre à votre question, est-ce difficile ? Je ne le vois pas comme ça. Peut-être que je me laisse emporter par l’excitation, le désir et la volonté de commencer et de se lancer, mais ce n’est pas de la trépidation."

"Je me lève tous les matins, je n’hésite pas à le dire, à cinq heures du matin et je griffonne des pensées, des notes, des instructions. C’est le niveau de motivation qui va me permettre de continuer pendant des années et des années. J’en suis sûr."

Faire oublier "les années de souffrance" à Williams

Avant de connaître le succès chez Mercedes, Vowles a connu des difficultés à Brackley avec Honda. Il espère profiter de cette expérience des difficultés au sein d’une équipe pour aider Williams à rebondir. Cependant, il prévoit davantage un changement de philosophie pour y arriver.

"Je suis un changement, mais il est clair qu’un seul individu n’y arrivera pas. Ce qu’il faut, c’est renforcer l’équipe technique, et permettre à ceux qui sont incroyablement bons en interne de briller, et je soupçonne que l’environnement qu’ils ont eu autour n’est pas un environnement qui aurait été propice à cela pendant un certain temps."

"Ce qui est différent, c’est que j’ai la chance d’avoir connu l’échec à des niveaux que malheureusement beaucoup d’entre vous ont vu publiquement. Même avant Mercedes, il y a eu des moments où nous nous étions dans une très mauvaise position. Nous n’avons pas marqué un point pendant douze courses."

"Le vrai gain que vous obtenez de cela est que vous devez instiller une culture qui permet à chacun de réaliser que vous devez être responsabilisé, vous devez grandir, vous devez avancer en tant qu’unité ensemble, et cela doit être un mouvement de collaboration."

"Et je soupçonne fortement qu’ils se sont mis dans une situation où cette collaboration n’est pas aussi bonne qu’elle pourrait ou devrait l’être, tout simplement parce que ce sont quelques années de souffrance qui l’ont cimentée."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos