Villeneuve ne ’comprend pas’ pourquoi Verstappen a désobéi à Red Bull

Terminer 6e ou 7e n’aurait "rien changé pour lui"

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 novembre 2022 - 16:04
Villeneuve ne 'comprend pas'

Jacques Villeneuve a lui aussi donné son avis sur la consigne d’équipe non respectée par Max Verstappen à Interlagos, qui a refusé de rendre la sixième place à Sergio Perez avant l’arrivée.

Red Bull ayant déjà remporté les titres pilotes et constructeurs cette saison, il lui reste encore un objectif à remplir : faire en sorte que Perez termine à la deuxième place afin de signer un doublé au championnat, ce qu’elle n’a encore jamais réalisé au cours de son histoire en Formule 1.

En fin de course, Red Bull autorisait Verstappen à passer Perez afin de tenter d’aller chercher l’Alpine F1 de Fernando Alonso, mais lui indiquait de rendre sa position au Mexicain s’il n’y parvenait pas. Le Néerlandais refusait la consigne et expliquait ensuite avoir "ses raisons."

Le Néerlandais ayant déjà remporté son deuxième titre et gagné à 14 reprises cette saison, Villeneuve "ne comprends pas la réaction de Verstappen."

"Pourquoi se préoccupe-t-il d’une sixième ou septième place ? Ca ne change rien pour lui. Pour l’équipe et pour Perez, ça fait une différence et Perez l’a en plus beaucoup aidé par le passé. Ce n’est pas comme si Max avait dû abandonner une place sur le podium, contrairement à ce qu’aurait fait Sainz pour Leclerc."

"Red Bull a demandé à Verstappen de retourner la faveur à Perez pour tout ce qu’il a fait pour lui. Les points supplémentaires auraient été importants car l’équipe tient à terminer aux deux premières places du championnat. Je ne comprends donc pas pourquoi Verstappen n’a pas obtempéré."

Il serait "embarrassant" pour Ferrari de terminer derrière Mercedes F1

Grâce à son doublé d’Interlagos couplé à l’excellent Sprint, Mercedes F1 a marqué un total de 58 points sur 59 possibles au Brésil et n’est plus qu’à 19 points de Ferrari au championnat avant la manche décisive d’Abu Dhabi.

Selon Villeneuve, voir la Scuderia terminer troisième serait presque une humiliation compte tenu du fait qu’elle se battait pour les victoires face à Red Bull en début de saison.

"Si Ferrari perdait sa deuxième place chez les constructeurs, ce serait embarrassant pour eux. Ils auraient dû se battre contre Red Bull, il y a vraiment quelque chose qui ne fonctionne pas."

"La décision prise lors des qualifications avec Leclerc était confuse. Le pilote dit qu’il ne pleut pas mais l’équipe dit que c’est le cas. C’était étrange. C’est comme si c’étaient des robots qui faisaient simplement des calculs. Et n’oublions pas que Sainz et Leclerc ont tous les deux fait une bonne course."

Le champion du monde 1997 a également donné son avis sur la demande de Leclerc, qui souhaitait que Ferrari le laisse terminer devant Sainz afin de marquer davantage de points face à Perez au championnat.

"Il était beaucoup question de messages radio ce dimanche. Leclerc a demandé à l’équipe si Sainz pouvait le laisser passer en fin de course car il veut terminer deuxième du championnat. Ferrari ne l’a pas permis et je les comprends. Fernando Alonso était à une seconde de Leclerc, le risque était donc trop grand. Les troisième et quatrième places étaient la priorité de Ferrari en vue du championnat des constructeurs."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos