Formule 1

Vettel voulait s’intercaler entre les Mercedes au premier virage

Ce ne fut pas le cas, et la course était perdue

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 mai 2019 - 18:41
Vettel voulait s'intercaler entre (...)

Sebastian Vettel admet que le temps perdu par Ferrari à devoir faire des changements de position entre lui et Charles Leclerc n’aide pas la Scuderia à signer de bons résultats. Mais il avoue aussi que c’est son plat sur le pneu, consécutif à un freinage trop appuyé au départ, qui a ruiné son premier relais et donc sa course.

"Je pense que j’ai eu une chance de monter sur le podium, mais à l’évidence le plat sur le pneu avant lors du premier relais a compromis ma propre course" admet-il. "Mais je voulais essayer quelque chose au départ. Je savais que je ne gagnerais pas la course dans le premier virage, mais au moins, j’ai pensé que nous pourrions séparer les deux Mercedes et avoir un peu plus de bagarre en tête."

Sommé de laisser passer son coéquipier, il a ensuite eu la priorité sur ce dernier. Toutefois, Vettel avoue que Leclerc aurait pu faire mieux sans la voiture de sécurité, qui a quelque peu ruiné sa course alors qu’il tentait une stratégie à un seul arrêt que les leaders ne pouvaient pas appliquer.

"Charles était sur une stratégie différente et avec la voiture de sécurité, cette stratégie a été anéantie. Mais je pense que nous avons essayé de travailler ensemble autant que nous le pouvions, mais chaque fois que nous essayons de faire quelque chose en course, il y a beaucoup de discussions par la suite dans les médias, ce qui ne nous aide peut-être pas à être un peu plus réactif."

En cinq courses, Vettel a déjà pris 46 points de retard sur Lewis Hamilton, soit près de deux victoires. Sans dire qu’il est éliminé de la course au titre, il sera compliqué pour l’Allemand de viser le championnat si le rapport de force ne change pas entre Ferrari et Mercedes, et rapidement.

"Je pense qu’à ce stade, il ne sert à rien pour personne de regarder le championnat, vous devez avancer course sur course. Nous verrons. Évidemment c’est un week-end décevant pour nous. Nous espérions être beaucoup plus rapides. Nous avons découvert à Barcelone que nous n’étions pas aussi performants que nous le pensions. Mais je pense que nous ne pouvons que redresser la barre maintenant."

Ferrari

expand_less