Formule 1

Vettel veut rester encore cinq ans chez Ferrari

Et y gagner un cinquième titre mondial

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 septembre 2019 - 10:17
Vettel veut rester encore cinq ans (...)

Le futur de Sebastian Vettel, et notamment un départ de chez Ferrari, a beaucoup été évoqué ces derniers temps. L’Allemand assure toutefois qu’il se voit encore plusiseurs années au sein de la Scuderia, où il veut toujours être champion.

"Je me vois encore chez Ferrari pour cinq ans, et en tant que champion du monde," a lancé l’Allemand hier lors de la soirée des 90 ans de Ferrari.

Il espère que lui et Charles Leclerc vont continuer à bien travailler ensemble, et juge que c’est la seule manière de réussir à viser le titre : "Il est très important que nous travaillions tous ensemble, surtout pour le développement de la voiture."

"Charles était plus fort à Spa et je n’aime évidemment pas cela, mais j’espère que la situation sera inversée à Monza. Il est très rapide et il y a toujours quelque chose à apprendre."

Quand il lui a été demandé s’il promettait une victoire sur les terres de Ferrari dimanche, Vettel est resté prudent : "Pour un Allemand, il n’est pas possible de promettre quoi que ce soit, mais je suis très heureux ici, je me sens à la maison, c’est ma famille. C’est mon rêve d’enfance, quand j’ai suivi Michael. J’ai envie de gagner pour le Seb qui était enfant et rêvait d’imiter son idole."

"Est-ce que je vais continuer ou non ? Pourquoi pas ?" a-t-il lâché avec un sourire.

Pour la course à venir, qui est celle à domicile de Ferrari, le directeur Mattia Binotto est confiant, estimant qu’il n’y a "aucune raison" qui empêche Ferrari d’être favorite et de viser la victoire après les performances montrées à Spa.

La marque a donc organisé hier un événement pour son anniversaire où d’anciennes gloires, comme Alain Prost, Jean Alesi, Gerhard Berger, ou encore Kimi Räikkönen étaient conviées, mais l’ancien président Luca di Montezemolo était également présent.

"Le fait qu’ils m’aient invité ? J’étais ravi, et cela signifie qu’ils ne regardent pas vers le passé avec du ressentiment" explique di Montezemolo, qui a ensuite parlé de Leclerc : "Il me rappelle le jeune [Niki] Lauda, qui apprenait très vite de ses erreurs."

"L’an dernier il montrait déjà qu’il pouvait être très rapide avec une voiture peu compétitive. Maintenant il a une Ferrari mais il a fait quelques erreurs. Il a su ne pas les répéter, il est très intelligent en plus d’être très rapide. Il est peut-être le meilleur de la nouvelle génération."

Alesi a aussi parlé de Charles Leclerc, estimant que "sans aucun doute, le futur appartient à Charles chez Ferrari."

Interrogé sur la capacité de Ferrari à aller chercher le titre cette saison, Luca di Montezemolo se veut résolument optimiste : "Dans ce sport, il ne faut jamais dire jamais."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less