Formule 1

Vettel révèle ce qu’il a dit à Hamilton dans la cool-room d’Austin

Mattia Binotto et Charles Leclerc rendent aussi hommage au pilote Mercedes

Recherche

Par A. Combralier

5 novembre 2019 - 13:26
Vettel révèle ce qu’il a dit à Hamilton

L’image a été saluée comme un moment de sincérité et d’estime entre deux grands champions : dans la « cool room » d’Austin, juste après l’arrivée, Sebastian Vettel était passé pour saluer Lewis Hamilton et le féliciter de l’obtention de son 6e titre mondial.

En dépit de leur opposition en piste, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton se respectent et l’ont de nouveau prouvé au Texas.

Qu’avait dit, sur le moment, Sebastian Vettel à Lewis Hamilton ? Le pilote Ferrari l’a en partie révélé…

« Si quelqu’un remporte six titres, alors, cela veut dire qu’il méritait de gagner chacun de ces titres. C’est ce que je lui ai dit. »

« Je suis heureux pour lui. Je ne suis pas heureux parce que nous n’avons pas été dans la lutte pour le titre cette année, nous étions très loin ; mais vous devez respecter ce qu’il a réussi ces dernières années, et aussi cette année, avec son équipe. Ils ont été très forts. Je suis heureux pour lui, mais moins heureux pour nous. »

Charles Leclerc n’avait que 11 ans lorsque Lewis Hamilton remporta son premier titre, en 2008. Lui aussi a rendu hommage à l’accomplissement du pilote Mercedes.

« De mon côté, je n’ai pas même gagné un seul titre ! Un seul titre, c’est déjà une réussite incroyable, alors, six, c’est fou. »

« Je pense qu’il le mérite. Il a réalisé une saison si incroyable… j’ai grandi en le regardant à la TV. Mes immenses félicitations à lui. »

Pour Mattia Binotto, le directeur d’écurie, qui a vécu un nouveau dimanche à oublier à Austin, l’association entre Lewis Hamilton et Mercedes ne peut que servir de modèle.

« C’est une équipe très, très forte, ils l’ont prouvé ces dernières années. Le niveau de la concurrence est très, très élevé, plus élevé que ce que j’ai vu ces 20 dernières années. Bien joué à eux. Les battre est difficile. Ce n’est pas qu’une question de performance pure ; c’est une question de fiabilité, de mentalité, de stratégie, d’arrêts aux stands. »

« Nous savons ce que nous devons faire, nous avons une référence. Nous progressons, nous avons progressé tout au long de la saison, mais nous ne sommes pas là encore où nous devrions être. Les objectifs, avec la nouvelle voiture, que ce soit sur le plan du design et de la fiabilité, sont des objectifs qui devraient être assez clairs. Ce n’est pas évident de les atteindre, mais il reste encore l’hiver pour travailler aussi dur que nous le pouvons. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less