Formule 1

Vettel révèle avoir fait une grosse fête la veille de son audience à la FIA pour Bakou

"Mon 30e anniversaire reste mon meilleur souvenir"

Recherche

Par Olivier Ferret

1er novembre 2021 - 16:25
Vettel révèle avoir fait une grosse (...)

Sebastian Vettel a révélé qu’il était de "très bonne humeur" lors de sa fête de son 30e anniversaire – la veille de l’audience de la FIA sur son incident avec Lewis Hamilton à Bakou en 2017.

L’un des moments les plus controversés de la carrière de l’Allemand est survenu lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan cette année-là lorsque, après avoir pensé que Hamilton l’avait testé au freinage derrière la voiture de sécurité, le faisant heurter l’arrière de la Mercedes, il s’est porté sur le flanc gauche du Britannique et a délibérément cogné ses roues contre sa F1.

Vettel a dû faire face à la FIA lors d’une audience à Paris en raison de cette action, devant finalement présenter des excuses publiques et avoir trois points de pénalité ajoutés à sa licence pour l’incident.

Pour ne rien arranger, l’audience a eu lieu le lendemain de son 30e anniversaire, mais cela ne l’a pas empêché de passer un bon moment.

"Mon 30e anniversaire reste mon meilleur souvenir parce que j’avais beaucoup d’amis présents. Nous avons fait une bonne fête. Je ne fête pas mon anniversaire normalement mais 30 ans, j’ai pensé que c’était une occasion spéciale. J’étais de très bonne humeur, si vous voyez ce que je veux dire (il fait le geste de quelqu’un qui boit)."

"Mais le plus croustillant c’est que le lendemain, j’avais l’audition à la FIA à Paris à cause de l’incident de Bakou. Vous savez, quand j’ai percuté Lewis, parce que j’étais en colère parce qu’il a appuyé sur les freins, bla bla bla…"

Vettel répondait à une question de Mick Schumacher, qui lui demandait son meilleur souvenir d’anniversaire. Vettel et Schumacher ont noué une relation étroite depuis que le fils de Michael a rejoint la grille avec Haas F1 au début de cette saison. En raison de l’amitié qu’il avait entretenue avec le père de Mick, le pilote de 34 ans le connaissait bien avant.

Plus précisément, il se souvient d’avoir rencontré pour la première fois le conducteur de Haas dans un avion en 2011 lorsque les deux jouaient ensemble à Angry Birds.

"Je pense que c’est là où je t’ai vraiment parlé pour la première fois," dit Vettel en s’adressant à Schumacher.

"Parce que je pense qu’avant ça, quand tu étais petit... Je me suis beaucoup rapproché de ton père quand nous faisions la course ensemble, mais tu n’étais pas là, tu ne venais pas sur les circuits. A part en 2011 donc, à ce moment-là, quand nous étions dans l’avion."

Interrogés sur la gestion de leur popularité, les deux hommes plaisantent.

"Quand les gens me demandent si je suis Mick, je dis généralement non. J’ai appris cela de mon père," lance Schumacher.

Vettel aime aussi en plaisanter.

"Je dis que je suis le frère jumeau de Sebastian. Mais une fois, quelqu’un a pensé que j’étais Daniel Ricciardo. J’ai dit : ’C’est moi oui, comment le sais-tu ?’ Et j’ai ri très fort ! Quand j’ai rencontré ton père (Michael Schumacher) quand j’étais enfant, j’étais muet, mais c’est différent quand j’étais enfant."

Aston Martin F1 Team

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less