Formule 1

Vettel n’osait pas révéler la vérité sur son départ de Ferrari

Marko et Ecclestone l’en ont convaincu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juillet 2020 - 11:07
Vettel n’osait pas révéler la vérité (...)

Alors que la rupture entre Ferrari et Sebastian Vettel avait initialement été annoncée comme quelque chose de mutuel, le pilote allemand a révélé dans le paddock de Spielberg la semaine dernière que c’est Ferrari qui avait décidé de ne pas poursuivre.

Bernie Ecclestone, l’ancien propriétaire de la F1 et ami de Sebastian Vettel, révèle que le pilote était dans une situation inconfortable et se sentait floué, et qu’il a été parmi ceux qui l’ont poussé à révéler la vérité.

"C’était important pour lui" explique Ecclestone. "Sebastian est un pilote très talentueux avec une volonté de fer, mais il est sensible quand il vit une injustice. Il devait s’en libérer. Je lui ai beaucoup parlé récemment, je lui ai conseillé de dire la vérité."

Outre Ecclestone, c’est aussi Helmut Marko qui a poussé Vettel à se libérer de ce poids. Le pilote révèle avoir appelé Marko "juste après" avoir eu les nouvelles de Binotto. "Je l’ai appelé pour avoir des conseils, je lui ai présenté la situation et il a trouvé les mots pour me réconforter."

Marko note toutefois que le pilote allemand a été capable de retenir cette information pendant plusieurs semaines avant de finalement le révéler : "Le fait que Sebastian ait attendu si longtemps montre à quel point il joue en équipe."

Vettel se veut toutefois prudent sur la suite à donner à sa carrière : "Je n’ai pas encore pris de décision, je ne sais rien. Je veux un environnement qui me convienne. Je me fiche de l’argent ou du salaire. La compétition est ma vie et je me sens motivé et à ma place en F1."

"On a parlé des places toujours disponibles chez Mercedes mais il semble clair que Hamilton aura un baquet et que la victoire de Bottas le conforte encore plus dans l’autre baquet."

"Mais je suis toujours ambitieux, je ne connais que ça, même si c’était différent ces derniers mois. Les prochains mois offriront des réponses sur ce qui est possible et sur ce que je veux faire."

Il revient sur la partie de sa carrière avec Ferrari, et les objectifs non accomplis : "J’ai aimé ces cinq dernières années, mais ça m’a aussi pris beaucoup d’énergie. L’objectif à cette époque était de reconstruire l’équipe, et on a tout donné des deux côtés. Mais au final, nous avons tous échoué car le titre mondial n’est jamais venu."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less