Formule 1

Vettel n’est pas aussi optimiste que Perez et Magnussen

Concernant les possibilités de dépassement améliorées

Recherche

Par Olivier Ferret

9 mars 2019 - 14:15
Vettel n’est pas aussi optimiste que (...)

Sebastian Vettel est moins optimiste que Sergio Perez ou Kevin Magnussen concernant le nouveau règlement aérodynamique.

Le pilote Ferrari a eu l’occasion de se retrouver avec sa SF90 derrière d’autres voitures plus lentes que la sienne lors de longs relais à Barcelone et il n’a pas ressenti le petit progrès souligné par ces deux autres pilotes.

"J’ai pu suivre des voitures lors de la première semaine des essais et lors de l a deuxième," explique l’Allemand.

"C’est toujours difficile de tirer des conclusions de ce qui se passe en essais parce que personne ne roule en même temps dans les même conditions, avec les mêmes pneus, au même niveau d’usure, avec les mêmes quantités de carburant à bord, etc..."

"Mais selon moi cela reste encore assez difficile de suivre une autre voiture et de la dépasser."

Vettel ajoute que "les voitures sont encore en plein développement et les ailerons vont certainement s’améliorer au fil de la saison. Je doute que les ingénieurs vont nous faciliter encore plus la tâche de ce côté. L’efficacité aérodynamique primera toujours."

"Reste à juger la situation en course, je peux me tromper. Le DRS plus grand est en tout cas plus efficace mais ce que nous souhaitons tous voir c’est des dépassements les plus naturels possibles."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less