Formule 1

Vettel n’a aucun problème avec une F1 rétive si elle est rapide

L’Allemand a déjà noté ce qu’il doit apprendre de l’Aston Martin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mars 2021 - 09:16
Vettel n’a aucun problème avec une F1 (...)

Sebastian Vettel est prêt à se débattre contre une monoplace rétive, à condition qu’elle soit rapide. Le quadruple champion du monde a connu une entame difficile avec Aston Martin F1 mais se veut confiant quant à ses capacités de résultats, si l’AMR21 confirme avoir du rythme.

"La voiture peut avoir un feeling fantastique mais si elle est trop lente, c’est douloureux. Et si elle a un comportement horrible mais qu’elle est plus rapide que celle des autres, vous l’acceptez. Nous en saurons plus quand nous débuterons la saison" a déclaré Vettel.

Il est heureux de revenir à Bahreïn dans une semaine pour la première course de la saison. Après des essais qu’il n’a pas trouvés palpitants, il est impatient d’effectuer un week-end de Grand Prix : "Il y aura une course et j’ai hâte de la disputer."

"Les essais ne sont pas très palpitants, mais tout est nouveau donc nous aurions aimé avoir plus de jours, surtout avec les petits contretemps que nous avons eus, mais c’est comme ça. Comme je l’ai dit, ce ne sera pas comme les essais, ce sera la course et nous aurons beaucoup à apprendre."

"Tout le monde le fera, pas seulement nous. Il n’y a pas que le manque de tours, tout le monde dans les deux premières courses va apprendre de sa voiture, des pneus et plus encore. Naturellement, vous êtes à un stade différent lorsque vous approchez du milieu et de la fin de la saison qu’au début."

Il identifie déjà des différences très nettes par rapport à sa Ferrari de l’année dernière. Alors que beaucoup imaginaient qu’il serait heureux d’avoir une partie arrière stable, c’est sur le train avant que Vettel note des différences et une adaptation requise : "Sur la voiture, la direction est différente."

"Évidemment, chaque voiture de F1 a une direction assistée, mais chaque direction assistée est réglée légèrement différemment, et cela vous donne une impression différente parce qu’en fin de compte, lorsque vous pilotez, vous avez le volant dans les mains et vous en obtenez un retour."

"La voiture a une philosophie différente. C’est une équipe différente, c’est une voiture différente donc elle se conduit un peu différemment. C’est aussi le cas parce qu’elle a un moteur différent."

"C’est un environnement différent à l’intérieur de la voiture aussi, en termes de confort. Les pédales sont un peu différentes et le baquet l’est aussi. Ce sont de petites choses, mais l’effet de toutes ces choses mises bout à bout est conséquent."

Outre la direction assistée, il a quand même remarqué de nombreuses différences, notamment parce que l’Aston Martin est assise sur un train arrière très bas, sans le fameux ’rake’ qui élève l’arrière : "C’était très intéressant, pour ainsi dire. Ce n’est pas comme s’il y avait une seule chose de différente."

"Ce n’est pas comme si vous aviez une voiture à rake élevé, que vous le baissiez et que vous aviez subitement une Mercedes. Ou que dans une Mercedes, vous haussiez le rake et vous vous retrouviez dans une Red Bull. C’est bien plus complexe."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less