Formule 1

Vettel met en vente une partie de sa collection de voitures (+ photos)

Des Ferrari et des Mercedes rares et chères !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 février 2021 - 08:01
Vettel met en vente une partie de (...)

Est-ce une envie de renouveau à la suite de sa signature pour Aston Martin F1 ? Est-ce le fait que ce nouvel engagement ne lui laissera que très peu de temps pour rouler avec ? Ou tout simplement, sa volonté de s’engager pour le climat ces derniers mois a-t-elle eu raison de sa passion des moteurs rugissants sur route ouverte ?

L’attaché de presse de Vettel, Britta Roske, a confirmé que toutes ces voitures sont bien en vente mais aucun commentaire public sur la raison de cette vente exceptionnelle ne sera fait.

Si l’on ne sait donc pas la raison pour laquelle Sebastian Vettel met en vente une partie de ses voitures de collection, on ne peut que s’extasier devant les modèles proposés par le concessionnaire spécialisé Tom Hartley Jr, qui a mis en vente huit voitures de l’Allemand.

Parmi les huit voitures vendues, on compte une BMW, deux Mercedes et cinq Ferrari. Le départ de la Scuderia de Vettel semble lui avoir donné envie d’avoir moins de logos au Cheval cabré chez lui...

Trois modèles sortent clairement du lot, et ce sont trois italiennes. La première est une Ferrari LaFerrari de 2016. Il s’agit de la première Ferrari hybride de l’Histoire, emmenée par un moteur électrique, mais surtout par un énorme V12 de 6.3 litres.

L’exemplaire en question frôle les 500 kilomètres parcourus en quatre années et a déjà été vendu par le spécialiste. A l’intérieur, un logo Vettel est visible, puisque l’hypercar a été faite sur-mesure pour quadruple champion du monde. Le prix a surement été autour des trois millions d’euros, sinon plus.

La deuxième est une Ferrari Enzo de 2004, qui affiche seulement 1790 km au compteur. Celle-ci n’est pas vendue, mais le prix est sur demande auprès du vendeur, et l’on peut imaginer qu’il dépasse aisément les 2 millions d’euros.

Contrairement à la LaFerrari, cette Enzo n’a pas été faite sur-mesure pour Vettel. Elle est également mue par un V12 de 6 litres, et le concessionnaire précise que son état est assez unique en son genre.

Troisième Ferrari d’exception issue d’une troisième décennie : le modèle suivant est une Ferrari F50 de 1996 qui frôle les 7000 km. Là encore, il s’agit d’un modèle rare et équipé d’un V12 de 4.7 litres, dérivé de celui utilisé par Ferrari en F1 dans les années 90.

Ce qui fait l’attrait de ce modèle en particulier est évidemment son état original et très bien conservé, ainsi que son faible kilométrage. Elle a aussi été vendue, et le prix devrait s’approcher des 2 millions d’euros.

Les deux autres Ferrari sont moins impressionnantes mais ne sont pas en reste pour autant. La première est une Ferrari F12tdf, une édition spéciale de la F12 à V12 de 6.3 litres. Là aussi, il s’agit d’une voiture faite sur-mesure pour Vettel. Elle n’atteint pas les 1300 kilomètres et est vendue à 860 000 euros. Une offre a été reçue.

La dernière voiture issue de Maranello dans cette vente est une Ferrari 458 Speciale. De couleur noire, elle est la première Ferrari que Vettel a commandé lors de son arrivée, et la première à porter son nom sur les appuie-tête. Son V8 de 4.5 litres, élu meilleur moteur au monde, a parcouru moins de 3000 km. La voiture est vendue 400 000 euros et a fait l’objet d’une offre.

La première des trois allemandes est une Mercedes SL65 AMG Black Series. Un modèle fabriqué à 350 exemplaires seulement et équipé d’un V12 de 6 litres. Celle-ci fut offerte à Vettel lors de sa victoire au premier GP d’Abu Dhabi en 2009. Vendue à 315 000 euros avec 2500 km, c’est une bonne affaire sur ce marché.

La seconde voiture à l’étoile est une Mercedes SLS AMG, interprétation moderne de la 300SL Gullwing. Avec un peu plus de 6000 km au compteur, son V8 de 6.2 litres est toujours redoutable, et elle fut utilisée trois ans comme Safety car en F1. Le prix demandé avoisine les 200 000 euros.

La dernière voiture vendue par Vettel est une BMW Z8. Cet exemplaire date de 2002 et a eu trois propriétaires, dont le pilote Aston Martin F1. Elle affiche environ 21 000 km au compteur et est vendue au même prix que la SLS AMG. Importée des USA en Suisse en 2015, elle a reçu un ensemble électronique européen à son arrivée dans la collection du pilote.

Malgré son amour des V12, immortalisé à la radio lors du Grand Prix de Russie 2019, l’Allemand ne semble plus y prendre goût ou y trouver un intérêt au quotidien. L’intégralité des photos de la collection sont à retrouver sur le site officiel de Tom Hartley Jr.

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less