Formule 1

Vettel : La vision d’Aston Martin F1 a ’suscité mon intérêt’ et non l’argent

Le salaire n’est pas une motivation pour le quadruple champion du monde

Recherche

Par Olivier Ferret

5 mars 2021 - 11:31
Vettel : La vision d’Aston Martin F1 (...)

Sebastian Vettel avait trois choix possibles l’an dernier quand Ferrari lui a annoncé qu’elle ne renouvellerait pas son contrat à la fin de la saison 2020.

Après le choc de la nouvelle, comme l’Allemand l’a bien décrit à plusieurs reprises, il a pesé trois solutions : poursuivre en F1, poursuivre dans une autre série ou prendre sa retraite.

Il a finalement rebondi dans une très belle équipe, Aston Martin F1, née sur les bases de l’excellente Racing Point en termes de résultats par rapport aux ressources investies.

Qu’est-ce qui a motivé Vettel à les rejoindre ? Quels sont les arguments que Lawrence Stroll et Otmar Szafnauer ont mis en avant ?

"Je ne sais pas s’il existait un argumentaire pour me ’vendre’ ça ! Nous avons eu une très bonne conversation ouverte et honnête et ils ont partagé leur vision et leur point de vue sur l’équipe et cela a suscité de l’intérêt pour moi. Et très rapidement nous sommes arrivés à un point où nous avons dit, d’accord, allons-y," confie Vettel à Top Gear.

"Les négociations de contrat et tout cela était très simple. Habituellement, le point dont vous parlez le plus est le salaire et cela a été fait dès la première fois, pas de problème. Et la raison pour laquelle je dis cela, c’est parce que le plus gros moteur derrière mon arrivée était vraiment la vision et la motivation derrière le projet, la relance d’Aston Martin, la croissance de l’équipe. Je pense que tout cela est très excitant."

Justement, en parlant de salaire, il y a forcément une grosse réduction par rapport à ce qu’il gagnait chez Ferrari...

"Je sais que je suis dans une situation très privilégiée, mais l’argent n’a jamais été une motivation et ne l’est pas maintenant. J’adore la course. Et j’ai vraiment hâte de participer à la saison cette année. Et faire de la course signifie non seulement piloter la voiture et profiter de sa conduite, mais aussi travailler avec des personnes partageant les mêmes idées, obsédées par la recherche de quelques millièmes, obsédées par l’optimisation, pour réfléchir à de nouvelles façons de contourner un problème. Pour moi, c’est la course, il ne s’agit pas seulement de monter dans le cockpit, de piloter et de partir chez moi après. C’est vraiment vivre et respirer le tout avec des personnes partageant les mêmes idées."

Vettel n’a pas confirmé la longueur de son engagement avec Aston Martin en F1. Se laisse-t-il une porte de sortie vers une retraite au cas où le projet aurait du mal à décoller autant que souhaité ? Ou se voit-il rester dans l’équipe comme conseiller ?

"Je me vois dans le cockpit portant un casque à ce stade. Au-delà de ça, je ne sais pas. Évidemment, l’année dernière, j’ai réfléchi à la retraite, mais je pense que c’est encore un peu loin."

"Je ne me vois certainement pas sur le muret des stands. Ou pire encore, être dans le paddock en tant que consultant pour une TV. Je pense donc qu’à cet égard, une fois que c’est fait, c’est fait. Je pense qu’il est plus sain de passer à autre chose. Évidemment, la course est une grande partie de moi, mais cela ne signifie pas que je dois avoir ma tête dans une catégorie médiatique."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less