Vettel : La révolution attendue avec les F1 2022 ’ne s’est pas produite’

"Il aurait été préférable" de garder le règlement 2021

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 novembre 2022 - 12:21
Vettel : La révolution attendue avec (...)

Sebastian Vettel n’est pas convaincu par la nouvelle réglementation de la F1. Celui qui est à quelques heures de sa retraite pense que le règlement 2021 était plus intéressant et qu’il aurait dû rester.

"Il aurait été préférable pour le sport de laisser les règles telles qu’elles étaient. L’objectif était d’améliorer les dépassements et le spectacle, et de faire en sorte qu’il soit plus facile pour nous de dépasser" a déclaré Vettel à Suddeutsche Zeitung. "Cela s’est un peu amélioré, mais la grande révolution annoncée ne s’est pas produite."

De même, l’Allemand pense que le plafond budgétaire n’aura un effet que dans quelques années : "Un processus a été lancé qui a le potentiel de rapprocher le peloton."

"Grâce au plafonnement du budget, à long terme, ce ne seront pas seulement les équipes qui ont beaucoup d’argent qui gagneront, mais aussi les petites équipes. Toutefois, cela ne se produira que dans un horizon de cinq ans."

Vettel pense que la F1 ne devrait pas aller au Qatar

Un autre domaine dans lequel la Formule 1 doit s’améliorer, selon Vettel, est celui de l’éthique. Par exemple, il pense que le sport devrait immédiatement supprimer sa course au Qatar : "Si des déclarations comme celles faites par l’ambassadeur de la coupe du monde sont faites, nous ne devrions tout simplement pas aller au Qatar."

"Il faudrait déterminer exactement quelles doivent être les conditions politiques de base pour pouvoir faire du sport dans un pays. Et certains pays sont tout simplement dépassés. Alors, en tant que Formule 1 ou FIFA, nous devrions tout simplement dire non. Pas seulement hocher poliment la tête pour accepter l’argent."

Il pense également que la Formule 1 devrait s’engager avec plus de détermination dans des mesures environnementales face au dérèglement climatique.

"Que se passera-t-il si la Formule 1 prend un mauvais virage sur la voie de la neutralité climatique et ne respecte pas ses propres exigences ? Malheureusement, à l’heure actuelle, la Formule 1 contrôle la Formule 1 et la FIFA contrôle la FIFA."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos