Formule 1

Vettel : La F1 devra ’plus que s’adapter’ pour survivre

Elle devra ouvrir les yeux face aux problèmes du monde

Recherche

Par Olivier Ferret

3 septembre 2020 - 19:25
Vettel : La F1 devra ’plus que (...)

Sebastian Vettel est déçu de ne pas avoir de tifosi à Monza ce week-end pour le Grand Prix d’Italie, et il reconnaît que le huis clos se ressentira surement davantage ce week-end, sur un circuit où l’ambiance est très souvent survoltée.

"C’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de tifosi à Monza" a déclaré le quadruple champion du monde. "Ce sera la première fois pour moi à Monza sans fans, ce sera la première fois pour beaucoup d’entre nous et, à cet égard, c’est peut-être un peu plus facile pour moi."

"Je pense que l’une des choses les plus folles pour Ferrari est sa base de fans dans le monde entier, mais surtout en Italie et les tifosi. Peut-être que c’est un peu plus facile de courir à Monza cette année sans avoir de fans. Mais ne vous méprenez pas, je ne veux pas parler de notre situation actuelle, je veux juste dire que ce serait beaucoup d’émotions en sachant que c’est la dernière fois en Rouge ici."

Bien évidemment le pilote Ferrari n’a pas échappé aux questions sur son avenir. Et peut-il compter sur la révolution des règles de 2022 pour se retrouver dans une équipe compétitive, quelle qu’elle soit, et monter un nouveau projet sur plusieurs années ? Vettel esquive encore une fois et donne sa vision des choses...

"Je pense que c’est une question très intéressante. Tout d’abord, personne n’aurait pensé, et certainement pas il y a six mois, à la situation dans laquelle se trouve le monde. C’est une question de savoir ce que sera le monde dans 10 ans. Il est très difficile de ne regarder que la Formule 1."

"De mon point de vue, la Formule 1 a une montagne énorme à gravir pour exister encore et continuer à attirer les fans, partager émotions et passion. Le monde change, le monde change très vite. Et je pense que la Formule 1 doit plus que s’adapter."

"Je sais qu’il y a évidemment un changement de réglementation à venir en 2022. Mais je doute que ce soit suffisant. Dans une perspective plus large, la Formule 1 doit faire plus que simplement changer les règlements. Nous espérons tous que le changement de règlement rapprochera les équipes et la compétition en piste."

"Mais à part ça, je pense que le monde, comme je l’ai dit, évolue rapidement et qu’il y aura de plus en plus de gros sujets à résoudre. La F1 ne peut pas rester silencieuse et fermer les yeux. Ce sera très intéressant de voir où nous en sommes dans 10 ans et où en sera la Formule 1."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less