Formule 1

Vettel, Hamilton, Kubica et Verstappen choqués par la disparition de Whiting

Une icone de la Formule 1 s’en est allée

Recherche

Par Olivier Ferret

14 mars 2019 - 08:33
Vettel, Hamilton, Kubica et Verstappen

C’est un choc qui a secoué le monde de la Formule 1 ce matin à Melbourne avec l’annonce du décès du directeur de course de la FIA, Charlie Whiting.

Les pilotes présents en conférence de presse ont évidemment rendu hommage au Britannique, à commencer par Sebastian Vettel, qui a parcouru le circuit australien à pied hier encore (photo) avec Whiting.

"J’ai été choqué comme tout le monde je crois tout à l’heure, surtout que je lui ai encore parlé hier pendant notre tour à pied du circuit. Nous avons fait les deux premiers virages ensemble... c’est difficile de réaliser quand quelqu’un n’est plus là, d’un coup."

"Je le connais depuis longtemps, il était notre référence en F1, la référence pour les pilotes au niveau de la FIA, des règles, il était l’intermédiaire... On pouvait toujours lui poser des questions, sa porte était toujours ouverte. C’était vraiment quelqu’un de bien et de gentil."

Derrière eux sur le circuit, il y avait Robert Kubica.

"C’est un moment dur, je les ai vus marcher ensemble hier mais je n’ai pas voulu les interrompre parce que je savais que je verrais normalement Charlie lors du briefing du vendredi. Ce ne sera pas le cas, c’est très triste. C’était une icone de la F1, il adorait la compétition, il était au point sur toutes les règles. On pouvait vraiment lui faire confiance."

Max Verstappen, également invité de la conférence FIA du jour, a une pensée particulière pour l’homme.

"C’était un gros choc pour moi parce que j’ai passé une journée avec lui à Genève (dans le cadre de sa punition suite à son altercation avec Ocon, ndlr) et nous avons eu une bonne discussion à propos de beaucoup de choses. Quand je suis parti je lui ai dit qu’on se verrait en Australie pour une nouvelle saison. C’est incroyable, il n’avait que 66 ans. Il faut apprécier chaque jour, chaque moment où vous vous levez. Pas que la F1, parce que la F1 n’est qu’une partie de notre vie."

Le champion du monde en titre, Lewis Hamilton, a conclu : "un choc incroyable, mes pensées et mes prières pour sa famille. Ce qu’il a fait pour ce sport, son implication... c’était un pilier, une icone de notre sport. J’espère qu’il reposera en paix."

FIA

expand_less