Formule 1

Vettel ’énervé’ d’avoir été gêné, Stroll passe de justesse en Q3

Déjà de l’inquiétude chez Aston Martin F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mars 2021 - 18:39
Vettel ’énervé’ d’avoir été gêné, (...)

Sebastian Vettel a signé un 18e temps très décevant en qualifications du Grand Prix de Bahreïn. Mais l’Allemand a été gêné par le tête-à-queue de Nikita Mazepin, puis par le drapeau jaune brandi après la panne de Carlos Sainz. Il ne cache pas son agacement.

"C’était n’importe quoi dans le dernier secteur lorsqu’on chauffait les pneus, j’ai passé la ligne à une seconde du drapeau à damier et j’ai eu deux drapeaux jaunes, je ne pouvais rien faire" note Vettel.

"Je pense qu’il y avait du potentiel pour être bien plus rapide. La qualificative était plutôt bonne. Je n’ai fait qu’un tour et demi mais je pense que l’on a du travail. Nous aurions aimé un meilleur départ mais c’est comme ça."

"Je n’étais pas satisfait en essais, j’étais bien plus heureux en qualifications mais je n’ai pas réussi à faire de tour. Nous ne sommes pas où nous aurions voulu être. ET en plus, j’apprends encore, nous apprenons, nous essayons de comprendre la voiture. On espère faire mieux en course."

Auteur d’un résultat décevant, sinon inquiétant, Vettel ne veut pas s’inquiéter : "Si je paniquais maintenant, est-ce que ça m’aiderait ? Je suis évidemment énervé et déçu, car ce n’était pas notre faute de ne pas réussir à passer, mais nous devrons faire ce que nous pouvons."

Otmar Szafnauer, directeur d’Aston Martin F1, révèle la perte de temps de Vettel à cause des drapeaux jaunes : "Il a eu deux drapeaux jaunes, aux virage 1 et 8, il a dû perdre plus de quatre dixièmes. C’est une longue saison, nous avons encore beaucoup de temps. Ca ira, il est toujours impatient pour la course."

Dans l’autre Aston Martin, Lance Stroll a terminé dixième après avoir réussi à franchir la Q1 et la Q2, mais il n’avait qu’une tentative : "Nous avons du travail à faire. Nous sommes assez loin de McLaren et de certains de nos concurrents."

"AlphaTauri semble rapide, nous devons travailler dur et les rattraper. Demain, la course sera longue, mais il semble qu’ils aient un avantage de rythme pour le moment" poursuit le Canadien, qui note une forme moins bonne qu’en 2020.

"L’année dernière, nous étions en haut de la Q3 et nous nous battions pour les premières positions, vers la troisième ligne. Cette année, il nous faut un très bon tour pour être en Q3. Avec un moins bon tour, on est éliminé. Nous devons travailler dur, les autres ont fait un très bon travail pendant l’hiver."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less