Formule 1

Vettel en première ligne au Brésil, Leclerc 14e

Deux objectifs différents pour les pilotes Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 novembre 2019 - 20:32
Vettel en première ligne au Brésil, (...)

Sebastian Vettel s’élancera de la première ligne au départ du Grand Prix du Brésil demain, à Interlagos, aux côtés du poleman Max Verstappen. L’Allemand regrettait une petite erreur dans son dernier tour chrono mais n’est pas sûr qu’il aurait pu atteindre la pole position.

"J’ai eu une glissade à l’accélération à la sortie du dernier virage dans le second tour, mais Max a amélioré donc bien joué à lui. C’est sa pole position" a déclaré le pilote Ferrari.

"Je suis heureux d’être en première ligne, maintenant nous verrons ce que nous pouvons faire demain. La voiture a été bonne, elle s’est améliorée au fil de la séance et on espère garder cette dynamique en course."

Il admet que la course s’annonce compliquée face aux rivales de la Scuderia : "Ce sera difficile. Les Red Bull et les Mercedes semblent meilleures dans la gestion des pneus, mais nous ne sommes pas là par hasard. Nous avons la vitesse, nous avons la puissance, donc on verra ce que la course nous apporte. Je suis prudemment optimiste."

Charles Leclerc se savait condamné à partir de la deuxième partie de la grille, mais le Monégasque n’a pas réussi à faire mieux que le quatrième chrono, ce qui se transformera en 14e position sur la grille. Il ne masquait pas une certaine déception au micro de Canal+.

"Une très grosse déception, surtout me concernant. Je pense que le premier tour était suffisant pour la pole, mais dans le dernier virage j’ai fait une erreur et j’ai perdu trois ou quatre dixièmes" a expliqué Leclerc. "Ce n’est pas ce qu’il fallait aujourd’hui mais ça aurait fait du bien de faire une pole, mais 12e, 13e ou 14e ça aurait pas fait une grande différence."

Il admet que ce sera difficile de briller en course mais il cherchera à remonter au plus vite : "Il va falloir attaquer et se faire plaisir, on aura une stratégie différente des 10 premiers qui partiront avec les softs, on va essayer de s’appuyer sur cet avantage et de signer un bon résultat."

Il explique une stratégie qui s’annonce évidente : "On va partir sur les pneus médiums, je pense que les pilotes classés 11e, 12e et 13e (et Lando Norris, 10e, ndr) seront sur la même stratégie, mais les 10 premiers seront sur une tactique différente."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less