Formule 1

Vettel coincé en Q2, aucun tour rapide pour Stroll : déception chez Aston F1

12e et 19e places pour les deux pilotes

Recherche

Par Alexandre C.

19 juin 2021 - 18:51
Vettel coincé en Q2, aucun tour (...)

Après la parenthèse enchantée de Bakou et Monaco, Aston Martin F1 est revenue à la réalité au Paul Ricard ce samedi en qualifications : Sebastian Vettel n’a ainsi signé que le 12e temps. Il aura au moins le libre choix des pneus demain en course. Du reste il avait tout tenté pour passer en Q2 en médiums…

« Nous avions l’air fort en Q1 sur les tendres, mais je pense que personne ne voulait prendre le départ de la course sur ces pneus tendres, c’est pourquoi nous avons pris les pneus médiums ensuite. Nous pensions qu’il y avait une réelle chance de passer en Q3 sur les pneus médiums, mais, pour des raisons encore inconnues, l’équilibre n’était pas aussi bon dans mon dernier tour. Le train avant bougeait trop et je ne pouvais pas extraire l’adhérence dont j’avais besoin. J’ai peut-être poussé un peu trop fort, mais nous n’étions pas loin... »

« Pour demain, nous avons un choix libre de pneus, mais tous les 10 premiers seront sur les pneus mediums de toute façon, donc ce n’est pas facile de varier la stratégie. Demain, il s’agira de savoir qui gère le mieux la durée de vie et la dégradation des pneus. »

Lance Stroll a quant à lui subi une véritable déception... le Canadien n’a pas eu le temps de signer un dernier tour chrono in-extremis en raison du drapeau rouge causé par la sortie tardive de la Haas de Mick Schumacher. Il partira seulement 19e demain.

« C’est l’une de ces choses. Vous ne pouvez jamais prédire quand les drapeaux rouges vont arriver, et nous avons été très malchanceux d’en avoir deux. J’ai également eu un temps de tour supprimé, mais ce tour a montré qu’il y a un bon rythme dans la voiture. Je me suis senti heureux de l’équilibre et des progrès que nous avons fait jusqu’à présent ce week-end, donc il y a des points positifs à prendre. C’est dommage qu’il soit difficile de doubler au Paul Ricard, mais on ne sait jamais. Nous allons croiser les doigts pour qu’il pleuve demain, et nous allons essayer de remonter dans le peloton depuis la P19. »

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, avait d’ailleurs paru abattu après l’élimination de Lance Stroll... Va-t-il blâmer son ingénieur de course qui a fait ressortir son pilote trop tard ? Ou son pilote pour avoir dépassé les limites de piste ?

« On gagne parfois, on perd parfois, souvent pour un rien. Parfois, ce n’est vraiment pas votre faute. Aujourd’hui était l’un de ces jours. Lance a réalisé un excellent tour en Q1, mais il a été annulé à cause d’une petite violation des limites de piste qui ne lui a rien rapporté en termes de temps au tour. Ensuite, ses chances de revenir ont été réduites à néant par le drapeau rouge, qui était hors de son contrôle. Sebastian a bien performé en se qualifiant pour la Q2, mais il a lutté avec un manque d’adhérence du train avant sur son tour rapide et a terminé P12. Comme toujours, les deux pilotes vont pousser aussi fort que possible pour marquer des points demain. »

La grille de départ du GP de France 2021 :

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less