Vettel : Alonso était ’un peu agressif’ dans le dernier virage à Suzuka

L’Allemand "heureux" d’avoir brillé pour sa dernière au Japon

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 octobre 2022 - 17:48
Vettel : Alonso était 'un peu (...)

A Suzuka, Sebastian Vettel et Fernando Alonso nous offraient une lutte magnifique entre la dernière chicane et la ligne d’arrivée pour le gain de la sixième place, qui s’est conclue par une "victoire" de l’Allemand pour seulement 11 petits millièmes de seconde !

Le duel entre les deux hommes commençait en réalité dès le départ au Japon. Après un contact avec la F1 d’Alonso, Vettel sortait de la piste et repartait en fond de peloton. Mais suite à la longue interruption de course, il choisissait la stratégie parfaite au restart en chaussant immédiatement les pneus intermédiaires, dépassant ainsi de nombreux pilotes dont Alonso, qui allait longtemps rester derrière lui sans trouver la solution.

L’Espagnol profitait ensuite de son train de pneus intermédiaires neufs pour remonter sur le quadruple champion du monde dans les derniers tours de course. Et au moment de passer pour la dernière fois la chicane, le pilote Alpine tentait de prendre le meilleur sur l’Aston Martin en passant à l’intérieur du virage, mais Vettel résistait et remportait le duel au coude à coude jusqu’à la ligne.

"C’était très, très serré," a déclaré Vettel au sujet de sa lutte avec Alonso dans le dernier virage, avant d’ajouter que l’Espagnol avait été "un peu agressif" dans la manœuvre.

"Il y avait un peu de confusion car j’avais perdu la radio, et en regardant le tableau des stands j’ai vu que nous étions dans le dernier tour, ce que je ne savais pas. Nous nous en sommes bien tirés sur ce coup-là."

Pour en revenir au contact du premier tour avec l’Alpine, "nous nous sommes touchés. Je suis allé sur la gauche car il avait pris un mauvais départ, tandis que le mien était bon. J’ai ensuite eu du patinage et de l’aquaplaning, j’ai pratiquement perdu la voiture et nous nous sommes touchés, ce qui m’a fait perdre complètement le contrôle. Mais nous sommes bien revenus ensuite."

La stratégie "mise au point" pendant l’interruption de la course

Vettel révèle également que le choix de chausser les intermédiaires aussi tôt avait été discuté avec son équipe pendant le drapeau rouge.

"Oui, nous en avions parlé. L’équipe a mis au point quelque chose. Et j’ai pris la décision en jugeant les conditions, ce qui a très bien marché."

Brillant sixième pour sa dernière en F1 à Suzuka, Vettel estime que lui et son équipe sont parvenus à "amener la voiture à une position qui n’est pas la sienne. Nous avons même terminé entre les deux Alpine qui sont bien plus rapides que nous. Nous nous sommes accrochés et j’ai vraiment apprécié le weekend. J’aime tout à propos de cet endroit."

Sixième à Suzuka après avoir terminé huitième à Singapour : Vettel brille en cette fin de saison et prouve qu’il n’est certainement pas en pré-retraite, ce qui ne l’empêche pas de rester heureux de son choix de quitter la F1.

"En fin de compte, ça n’a pas d’importance. Ca n’en a que pour moi. Je suis bien sûr animé par les résultats et les victoires, je l’ai été toute ma vie. Ce sera différent, mais je suis heureux d’avoir connu un bon weekend, en particulier à Suzuka."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos