Formule 1

Verstappen : Une différence entre être agressif et courir de manière dure

Le Néerlandais revient sur son pilotage et son accident avec Hamilton

Recherche

Par Olivier Ferret

12 août 2021 - 11:07
Verstappen : Une différence entre (...)

Max Verstappen veut faire la distinction entre un pilote agressif et un pilote qui se bat de "manière dure" au maximum pour signer les meilleurs résultats possibles.

Pour le pilote Red Bull, il y a une vraie différence, qui n’est pas forcément perçue correctement par les fans.

"J’ai l’impression de courir de manière dure mais pas de manière agressive. Bien sûr, je vais rendre les choses difficiles si les gens essaient de me dépasser. J’essaierai toujours de leur rendre la tâche difficile, de les mettre dans des positions difficiles," explique Verstappen à The Race.

"Mais je pense que ma conscience de l’endroit où je peux positionner ma voiture est vraiment bonne et je n’ai pas envoyé d’autres voitures hors de la piste. J’ai zéro point de pénalité. Je pense que cela en dit long."

"J’ai couru de manière dure toute ma carrière. Et depuis quelques années, l’approche agressive s’en est allée. Je rends simplement les choses plus difficiles pour les autres."

"Bien sûr, certaines personnes pourraient penser un peu différemment à ce sujet, mais je pense en fait que ’le côté course’ est un de mes points forts et je sais aussi vraiment comment éviter les ennuis. Mais ce n’est pas toujours entre vos mains si d’autres personnes vous percutent."

Les références sont claires quant à l’accrochage avec Lewis Hamilton au premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne. Avec un peu de recul, avec la conscience d’un championnat en jeu, n’aurait-il pas dû être plus prudent en sachant que son adversaire ferait tout pour passer devant à domicile ?

"Cela ne doit pas entrer en ligne de compte. Ce n’est pas parce que vous courrez devant vos fans que vous devez tenter l’impossible," répond-il de manière claire et nette.

"Je continuerai à courir comme je l’ai fait. Je n’ai rien fait de mal dans ce duel. Je lui ai donné plus qu’assez d’espace, mais il a totalement surévaluer sa vitesse pour Copse, avec l’angle dans lequel il est entré dans ce virage. Il n’y avait aucune chance qu’il prenne le virage avec la vitesse à laquelle il y est entré."

"Quand vous vous approchez si près du mur intérieur, à l’entrée de Copse et que vous essayez toujours de passer à la même vitesse que moi tout en ouvrant à nouveau le virage et en lui laissant plus qu’une largeur de voiture, vous allez manquer d’asphalte. Mais cette fois, j’étais sur sa trajectoire, il a heurté mon pneu arrière droit et m’a fait heurter le mur."

"Je savais très bien où je positionnais ma voiture et je sais aussi que quand vous entrez avec un angle si serré, surtout de son côté, de l’entrée au milieu jusqu’à la sortie, vous devez ouvrir le virage, pour lui donner l’espace. Mais il aurait toujours manqué d’espace."

"De mon côté, je continuerai à courir comme je l’ai fait. Et je pense qu’il apprendra aussi de ce qui s’est passé là-bas."

"Et concernant le championnat, je n’avais pas à être plus prudent ou plus agressif. Je dois continuer à être moi-même dans mon approche. Mon avance sur lui en termes de points n’a pas à jouer là-dedans."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less