Formule 1

Verstappen tacle le circuit court de Sakhir, Albon déjà inquiet pour les qualifications

En raison du tracé très c court, les différentiels de vitesse seront énormes

Recherche

Par Alexandre C.

4 décembre 2020 - 21:26
Verstappen tacle le circuit court (...)

Max Verstappen, 2e des EL2 ce soir à Bahreïn, n’a pas vraiment goûté le nouveau tracté extérieur de Sakhir, et l’a fait savoir. Le pilote Red Bull estime que la piste n’était « pas la plus excitante » quant au pilotage.

« Puisque le circuit est court, la radio est constamment ouverte. Le trafic par-ci, le trafic par-là, ce n’est pas vraiment ce que vous voulez. Surtout dans le deuxième secteur, il est assez à l’aveugle, donc c’est assez dangereux là-bas. »

Si Max Verstappen n’a pas aimé le circuit, est-ce parce qu’il a eu du mal dans une journée " délicate " pour lui ?

« Nous n’avons pas trouvé les réglages optimaux. Surtout dans les relais courts, il semble que nous manquions d’un peu quelque chose. Les longs relais ne semblent pas si mauvais, mais même là, je pense que nous pouvons faire mieux. Sous-virage, survirage, problèmes de motricité, il y a quelques points à examiner. »

Alexander Albon, 3e puis 5e ce vendredi, a lui semblé plus satisfait de ses séances… Le Thaïlandais confie cependant son inquiétude sur les différentiels de vitesse énormes à attendre en qualifications : attention, danger !

« J’aime ce nouveau circuit car il est très unique et certaines parties sont assez difficiles, ce qui le rend amusant à maîtriser. C’était intéressant aujourd’hui et il y aura beaucoup de choses à voir ce soir pour savoir ce qui s’est bien passé et ce qui ne s’est pas passé. Nous avons eu l’impression d’avoir plus d’adhérence lors de la première séance que lors de la deuxième séance, nous devrons donc également nous pencher sur ce point, mais dans l’ensemble, le rythme de course semblait assez bon, ce qui est positif, mais nous n’en sommes qu’au début. Il ne sera pas facile de trouver une piste libre lors des qualifications demain et, comme il faut rouler très lentement pour refroidir les pneus, les écarts de vitesse sont énormes, donc nous devrons être vigilants et je pense que nos ingénieurs seront occupés. »

« En tant que pilotes, nous avons tous du respect les uns pour les autres quand il s’agit de s’écarter, mais en même temps, nous voulons tous que nos pneus soient dans la meilleure fenêtre de fonctionnement possible pour nos propres tours, donc je suis sûr que ce sera un sujet de discussion lors du briefing des pilotes plus tard dans la soirée. »

Pendant ce temps, le remplaçant de luxe pour Mercedes, George Russell, dominait les deux séances.

Christian Horner, sur le bord de piste, ne pouvait qu’être admiratif de la performance du Britannique.

« George a fait un travail très solide. Je veux dire, c’est impressionnant de dominer les deux séances. Nous sommes plutôt dans le rythme. J’ai reçu un SMS de Toto (Wolff), je ne reçois jamais de SMS de lui, et il m’a juste dit : "Vous avez l’air un peu rapides en rythme de course’. »

« C’est un petit circuit délicat et il est très différent de celui du week-end dernier. Sans le bénéfice d’un tas d’analyses, je dirais qu’ils ont l’air plus rapides que nous sur un tour, chez Mercedes, mais nous avons l’air mieux sur les longs runs. »

« Le changement d’équilibre est assez important, semble-t-il, entre les composés des pneus et certainement entre les relais courts et longs, car il n’y a pas de longs virages qui mettent beaucoup d’énergie dans les pneus.

« Les pneus fonctionnent de manière très différente, même si c’est le même composé qu’il y a une semaine, ce qui va donner matière à réflexion aux ingénieurs. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less