Formule 1

Verstappen a voulu vérifier la flexibilité de l’aileron de la Mercedes

Il se demande toujours s’il n’y a pas trop de mouvements

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 novembre 2021 - 23:02
Verstappen a voulu vérifier la (...)

Max Verstappen est revenu sur sa vérification de l’aileron arrière de Lewis Hamilton, qui a déclenché une enquête à son encontre et lui coûtera 50 000 dollars d’amende. Le pilote Red Bull assure qu’il ne vérifiait pas le DRS, mais bien la flexibilité de l’aileron de la Mercedes W12.

"Je regardais clairement l’aileron" a déclaré Verstappen. "On peut voir sur la vidéo ce que j’ai fait, exactement. Je regardais simplement à quel point l’aileron arrière était flexible à ce moment-là. Cela n’avait rien à voir avec le DRS."

Verstappen pense toujours que la W12 a un aileron trop flexible : "Oui, bien sûr qu’il y a eu des discussions, et bien sûr qu’il y a encore des choses à examiner, parce qu’à une certaine vitesse, il semble que l’aileron se plie."

"Bien sûr, vous savez que nous avons dû, au début de la saison, changer un peu les ailerons arrière à cause des mouvements de l’aileron arrière à haute vitesse. Mais il semble que quelque chose soit encore anormal chez Mercedes. Donc, c’est pour cela que je suis allé jeter un coup d’œil."

Verstappen assure qu’il paiera son amende de 50.000 euros lui-même et qu’il ne fera pas intervenir son équipe pour la payer. Il plaisante sur le fait qu’il espère payer aux commissaires "un bon dîner avec du bon vin".

"J’espère que ce sera un vin bon et cher, ce serait bien. Ils peuvent aussi m’inviter à dîner et je paierai également pour ce dîner. Je dois payer mon amende, pas Red Bull. J’aurai juste moins de points FIFA sur mon ordinateur."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less