Formule 1

Verstappen : Soit vous m’aimez, soit vous me détestez

"Chacun vit sa vie comme il l’entend"

Recherche

Par Olivier Ferret

3 janvier 2021 - 13:19
Verstappen : Soit vous m’aimez, soit (...)

Max Verstappen a été critiqué en 2020 après des déclarations controversées, souvent à chaud à la radio.

Verstappen s’est fait entendre de différentes manières cette saison, mais la façon dont il a réagi face à Lance Stroll au Portugal a été la plus critiquée. Le mot ’mongol’ utilisé n’a pas du tout été apprécié jusqu’au plus haut niveau du gouvernement de la Mongolie, et ce malgré ses excuses.

Le pilote Red Bull admet qu’il sait qu’il ne peut pas tout dire, mais parfois cela fait aussi partie de son caractère.

"Je sais que certaines choses sont sensibles dans le monde. La situation est différente d’il y a environ cinq ans, y compris sur les réseaux sociaux. Je sais que tu ne peux pas tout dire. Et je ne le fais certainement pas. Je dis des choses mais je ne dis pas tout ce que je pense. Je suis comme ça, j’ai des moments comme ça tous les jours où j’ai des avis assez tranchés, qui peuvent plaire ou non," admet Verstappen.

"Soit vous m’aimez, soit vous me détestez, j’ai toujours cette idée me concernant. Et tu si je ne plais pas à quelqu’un, il n’a pas à me suivre. Si tu ne m’aimes pas, ne le fais pas. Je pense que ce que les gens autour de moi me disent est plus important que ce que je peux lire sur les réseaux sociaux."

Alors que d’autres pilotes comme Lewis Hamilton partagent une grande partie de leur vie sur les réseaux sociaux, c’est beaucoup moins le cas avec Verstappen. Alors que Hamilton compte 21 millions de followers sur Instagram, Verstappen en compte 4. Cependant, cela n’a pas beaucoup d’importance pour lui et il n’exclut pas de supprimer son profil un jour.

"Non, je ne suis pas du tout à fond là-dessus. Je ne jette pas soudainement toute ma vie privée dans la rue. Chacun vit sa vie comme il l’entend. Lewis aime partager ce qu’il fait, moi je n’aime pas partager ma vie privée, c’est ainsi. Je pense que c’est important d’avoir une vie en dehors de la F1."

"Chez nous à Monaco, il n’y a pas de paparazzi dans les buissons. Je ne mets pas beaucoup de choses personnelles sur Instagram non plus, car je ne pense pas que les gens aient besoin de savoir. Parfois, je fais une exception. Chacun a son propre truc. Je ne le fais pas à cause des fans. Même si j’en avais plus de vingt millions, qu’est-ce que cela m’apporte ? J’aurais préféré rouler dans une ère de la F1 où il n’y a pas ces médias sociaux. Qui sait, une fois la compétition terminée, j’appuierai sur le bouton de suppression de mon compte."

Ces réseaux n’ont eu aucune influence sur lui, tout comme le fait d’arriver en F1 et d’être devenu célèbre.

"Non, rien de tout cela m’a fait changer. Vous devriez plutôt poser la question à mes amis mais je suis resté le même, à 99%. Ce qui m’a fait changer, c’est l’âge, l’expérience. Mais je pense être toujours resté la même personne."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less