Formule 1

Verstappen s’attend à d’autres mauvais départs cette année

Le problème actuel est ‘très difficile à résoudre’

Recherche

Par A. Combralier

5 septembre 2019 - 16:14
Verstappen s'attend à d'autres mauvais

Honda a publiquement admis que l’unité de puissance était en grande partie la cause des départs très moyens de Max Verstappen cette saison. Ces départs médiocres peuvent pourtant coûter cher : ainsi, lors du dernier Grand Prix de Belgique, Max Verstappen, qui s’est élancé avec difficulté, a percuté, au premier virage, l’Alfa Romeo de Kimi Räikkönen qui l’avait dépassé.

En Italie ce jeudi, le Néerlandais est revenu sur ses déboires du premier tour, qui handicapent sa deuxième moitié de saison.

« Je ne pense pas que je fasse quoi que ce soit de mal. Bien sûr, ce n’est pas une excuse. Je peux toujours mieux faire. »

« Mais c’est plus une question de puissance délivrée quand il y a peu de régime moteur. Quand j’appuie sur l’accélérateur, un très court instant après, je souffre un peu. Donc aujourd’hui, quand je prends un bon départ, je ne fais que conserver ma position. Quand je prends un mauvais départ, je perds une ou deux places. Nous avons pris quelques départs convenables cette année, comme en Hongrie, où nous avions conservé la première place. »

« C’est délicat. L’an dernier, si j’avais un petit problème, ça allait toujours bien, parce que la motricité prenait toujours le relais. Mais pour une raison ou une autre, cette année, parfois, dès que je relâche l’embrayage, je patine trop. Les pneus refroidissent, peut-être que cela joue un rôle aussi. »

La spécification 4 de l’unité de puissance Honda, introduite ce week-end sur la voiture de Max Verstappen, pourra-t-elle résoudre ces soucis récurrents ? Dans le paddock de Monza, le pilote Red Bull ne s’est hélas pas montré très optimiste.

« J’espère que maintenant, avec le nouveau moteur, ce sera un peu mieux. Nous savons quel est le problème, mais il est vraiment dur de le résoudre. »

« Honda travaille toujours dessus. Il faut voir quelle sera la performance du nouveau moteur en piste. Nous avons fait le test avec les autres, et aussi sur le banc d’essais. Nous pensions faire des progrès mais nos départs n’étaient toujours pas formidables. »

« Sur certaines pistes, peut-être que nous n’arriverons pas trop à régler ce problème. Mais pour le moment, le moteur est juste trop sensible. Nous devons trouver un moyen d’être un peu plus solide, pour que même avec un mauvais départ, la situation reste bonne. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less