Formule 1

Verstappen s’amusait beaucoup plus avec les F1 de 2015

Il ne pense pas que le nouveau règlement sera très efficace

Recherche

Par Valentin Vilnius

3 mars 2019 - 18:16
Verstappen s'amusait beaucoup plus (...)

Le règlement 2019 a un but principal : permettre aux voitures de se suivre plus facilement, et ainsi de faciliter les dépassements. Selon Kevin Magnussen ou encore Daniel Ricciardo, son ancien équipier chez Red Bull, la FIA serait en passe d’atteindre son objectif.

Max Verstappen est-il d’un avis différent ? Que faudrait-il faire pour vraiment améliorer le spectacle en piste selon lui ?

« J’augmenterai la taille du fond plat de la voiture : ainsi, vous pourrez générer plus de motricité et d’appui provenant de la voiture elle-même. De plus, je rendrai les ailerons arrière et avant plus petits, moins complexes. »

« Pour moi, il ne s’agit pas seulement de battre des records, d’aller aussi vite que possible. La course était bien plus amusante en 2015 qu’aujourd’hui selon moi. Si vous aviez une mauvaise session de qualifications, vous saviez que vous pourriez remonter dans le peloton, parce que vous seriez capables de dépasser. Maintenant, vous êtes juste bloqués, rien n’arrive vraiment. C’est ainsi, mais j’espère que la situation va s’améliorer dans le futur. »

« D’un autre côté, ces voitures sont vraiment formidables à conduire en qualifications. Si vous voyez la quantité d’appui générée ! A Spa ou à Singapour, les qualifications sont vraiment rapides et quand la piste est bosselée, vous avez encore plus cette sensation de vitesse. »

En attendant de mettre en application les conseils de Max Verstappen, la FIA a décidé de simplifier l’aileron avant et d’augmenter la taille de l’aileron arrière.

« Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose qui cloche avec l’aileron arrière » valide Max Verstappen. « Je peux maintenant avoir une meilleure vision dans mes rétroviseurs. En fait, l’aileron a l’air un peu plus viril aujourd’hui. L’aileron avant, d’un autre côté, est un peu trop propre. J’aime vraiment un aileron avant plus petit, comme en 2007 et 2008, et non un plus large. Je crois vraiment que nous verrons des ailerons avant endommagés cette année aux départs, parce qu’ils sont aussi larges que les roues. »

Au bout du compte, verra-t-on plu de dépassements cette année ? Hélas, Max Verstappen contredit Kevin Magnussen…

« Non. Quand je suis quelqu’un, j’ai toujours beaucoup de turbulences et si vous regardez les chronos, vous voyez que nous sommes de nouveau incroyablement rapides, comme auparavant. »

« La FIA et la FOM ne s’attendaient jamais à ce que nous soyons capables de retrouver cette vitesse aussi rapidement. Les ingénieurs sont très intelligents et plus que capables de contourner un problème comme celui-ci, pour ainsi regagner de l’appui ailleurs. »

Selon Romain Grosjean, le changement apporté à l’aileron arrière va amplifier encore l’influence et l’efficacité du DRS…

« On peut le remarquer » confirme Max Verstappen. « L’aileron descend plus bas, donc amplifie l’effet DRS. Mais cela dépend toujours de la nature du circuit. A Melbourne et à Budapest, ce sera plus difficile qu’en Chine, où le spectacle peut être beau en course. »

Red Bull

expand_less