Verstappen résiste aux Ferrari et gagne à Miami devant Leclerc

Sainz est sur le podium devant Pérez et les Mercedes F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 mai 2022 - 23:07
Verstappen résiste aux Ferrari et (...)

La cinquième manche du championnat du monde 2022 de F1 est une des curiosités de la saison, avec la première édition du Grand Prix de Miami. C’est autour du Hard Rock Stadium des Miami Dolphins de NFL que se tient cette course, dans une ambiance digne d’un Super Bowl de la Formule 1.

Ferrari a signé son premier doublé en qualifications depuis le Grand Prix du Japon 2019, grâce à la pole position de Charles Leclerc et à la deuxième place de Carlos Sainz. Les deux hommes devancent les deux pilotes Red Bull au départ, Max Verstappen devant Sergio Pérez.

En troisième ligne, Valtteri Bottas a signé la meilleure qualification d’Alfa Romeo F1 depuis le GP d’Allemagne 2019, et il est aux côtés de Lewis Hamilton sur la troisième ligne de la grille de départ.

Pierre Gasly a lui aussi fait sa meilleure performance de la saison, septième, devant Lando Norris. Yuki Tsunoda et Lance Stroll se partagent la cinquième ligne, devant Fernando Alonso et George Russell.

Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo suivent devant les deux pilotes Haas F1, Mick Schumacher ayant devancé Kevin Magnussen. Guanyu Zhou devance les Williams et Esteban Ocon, qui est dernier après un accident en EL3.

La pluie a fait son apparition à plusieurs reprises dans les heures qui ont précédé la course, mais il semble que le soleil ait fait une apparition définitive à 45 minutes du départ.

21h06 : Pirelli a prévu des stratégies à deux arrêts avec départ en pneus médiums pour tous les pilotes. Certains vont-ils parier sur un premier relais plus long ? Cette stratégie a souvent été peu payante en début de saison, notamment à Djeddah et Imola.

21h10 : Les pilotes Aston Martin F1 ne sont pas sur la grille, les emplacements 10 et 13 de Stroll et Vettel sont vides... y a-t-il eu un problème sur les AMR22 ? Ils semblent condamnés à un départ de stands... s’ils prennent le départ.

21h15 : Aston Martin confirme un problème : "Nous avons un problème technique sur les deux voitures, sur lequel nous travaillons." L’équipe n’en dit pas plus.

21h24 : Les Aston Martin ont un problème de température de carburant, l’équipe travaille dessus.

21h28 : Tous les pilotes sont en pneus médiums sauf Russell, Latifi et Ocon. Les pilotes Aston Martin les chausseront aussi s’ils prennent le départ.

21h30 : Stroll et Vettel prendront le départ des stands !

Départ : Le côté impair de la grille s’élance mieux, et le premier virage se passe sans problème, mais Verstappen dépasse Sainz dans le virage 1 ! Gasly a dépassé Hamilton, comme Alonso, qui a gagné 4 places au départ !

Tour 1 : Leclerc garde la tête mais les écarts sont très faibles, et les nuages reviennent au-dessus du circuit. Pérez est quatrième devant Bottas, Gasly, Alonso, Hamilton, Norris et Tsunoda. Russell a perdu plusieurs places, il est l’un des rares alors que les pilotes Aston Martin ferment la marche.

Tour 2 : Leclerc garde une petite seconde d’avance sur Verstappen, qui a repoussé Sainz à plus d’une seconde. Hamilton est dans le sillage d’Alonso et semble être l’un des pilotes les plus à même de tenter un dépassement.

Tour 3 : Leclerc a signé le meilleur tour en course en 1’34"389. Hamilton se défait d’Alonso après avoir signé le deuxième meilleur secteur absolu.

Tour 4 : Schumacher et Magnussen ont dépassé Ricciardo. Le ralenti du départ montre qu’Alonso a touché Hamilton.

Tour 5 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’34"287, mais reste à lus d’une seconde de Leclerc. Sainz est à 2"4 du Néerlandais et ne possède que 1"1 d’avance sur Pérez. Bottas tient le coup et pointe à 3 secondes de la deuxième Red Bull, tandis que Gasly est à 2 secondes de lui, sous la menace de Hamilton.

Tour 6 : Leclerc reprend le meilleur tour en 1’33"963, et il repasse l’écart au-dessus de 1,5 seconde devant Verstappen. Hamilton se défait de Gasly pour la sixième place, celle qu’il occupait au départ.

Tour 7 : Schumacher est entré dans le top 10 après une lutte contre Tsunoda, et le Japonais a aussi perdu une place face à Magnussen. Alonso est sur les talons de Gasly. Alfa Romeo demande à Zhou de rentrer abandonner à cause d’un problème mécanique. Le pilote chinois est dépité : "Je ne peux pas y croire".

Tour 8 : L’écart entre Leclerc et Verstappen repasse sous la seconde, et l’ingénieur de Verstappen lui explique que la Ferrari a des dégâts à ses pneus. Et le pilote Red Bull lance une attaque dans la ligne droite de retour ! Il ne passe pas mais se rapproche dans le sillage de Leclerc !

Tour 9 : Leclerc doit concéder dans la ligne droite des stands et ne parvient pas à se défendre au premier virage. Il va maintenant devoir rester proche de la RB18 du Néerlandais et il y parvient dans le neuvième tour. Et Sainz revient sur les deux hommes, à 2"7 de son équipier.

Tour 10 : Leclerc sort de la zone DRS de Verstappen, tandis que derrière, Ricciardo dépasse Tsunoda pour le gain de la 12e place.

Tour 11 : En difficulté, Tsunoda rentre aux stands. Magnussen prend la dixième place à Schumacher, et Leclerc stabilise son écart à 1"5.

Tour 12 : Leclerc se rate dans le virage 17 et perd une seconde pleine sur Verstappen, l’écart est maintenant de 2"5.

Tour 14 : Magnussen s’est arrêté et Russell a dépassé Ricciardo, ce qui lui permet d’être 11e.

Tour 15 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’33"866, et Leclerc améliore le sien en 1’33"867 ! Les deux hommes se neutralisent. Ferrari annonce à Leclerc qu’ils vont suivre le Plan D sur la stratégie ! Schumacher s’arrête.

Tour 16 : Verstappen enchaîne un nouveau meilleur tour en 1’33"510, et Leclerc se rate à nouveau, l’écart passe à 3"5 ! Derrière, Alonso s’arrête et ressort 13e après un arrêt raté de 5"7. Russell et Ricciardo sont dans les points, et Albon pointe désormais en 11e place, devant Ocon qui a des pneus durs.

Tour 17 : Gasly et Albon s’arrêtent, le Thaïlandais ressort juste derrière Tsunoda en dernière place. Gasly est 11e. Devant, Pérez est à moins d’une seconde de Sainz.

Tour 18 : Leclerc remonte légèrement sur Verstappen mais reste à plus de trois secondes de Verstappen.

Tour 19 : Norris s’arrête et ressort entre les Aston Martin, avant de se faire dépasser par Vettel.

Tour 20 : Pérez a un gros problème sur sa RB18, il manque de puissance. Red Bull ne voit pas le problème, et son ingénieur lui dit que c’est simplement à cause du fait qu’il ait perdu l’aspiration. Mais le Mexicain a perdu près de 5 secondes en un tour. Norris a eu un problème en sortie de virage et a concédé deux places aux pilotes Haas.

Tour 21 : Pérez reçoit la consigne de continuer à rouler et de mettre un mode d’échec, et ses chronos se remettent dans ceux de Sainz. Il accuse 7"6 de retard sur Sainz. Magnussen attaque Vettel mais doit céder.

Tour 22 : Verstappen possède 4"2 d’avance sur Leclerc, qui a lui-même 4"1 de marge sur son équipier Sainz. Pérez est donc à 8 secondes de l’Espagnol et a la même avance sur Bottas.

Tour 23 : Largement au-delà de la fenêtre des 12 à 19 tours des pneus médiums, Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’33"193. Hamilton s’arrête et ressort juste devant Ricciardo, n’ayant perdu qu’une position.

Tour 24 : Leclerc récupère le meilleur tour en course dans la 23e boucle, en 1’33"141. L’écart est de 4"7 entre les deux hommes, alors que Bottas perd énormément de temps.

Tour 25 : Leclerc rentre à la fin du 24e tour et ressort en pneus durs, en quatrième place ! Il est juste devant Bottas et assez loin de Pérez, ce qui pourrait l’aider à reprendre le rythme. Bottas reprend un bon rythme et signe son meilleur tour personnel, 2 secondes plus vite que ce qu’il alignait deux tours auparavant.

Tour 27 : Verstappen rentre à son tour, et son arrêt est plus rapide d’une seconde que celui de Leclerc. Il ressort juste devant Pérez, qui doit encore s’arrêter, et avec environ 7,5 secondes d’avance sur Leclerc. Bottas s’est arrêté aussi et il est ressorti 3 secondes devant Hamilton.

Tour 28 : Sainz et Pérez s’arrêtent également, et Leclerc signe le meilleur tour en course en 1’33"054. Ferrari rate l’arrêt de Sainz en 5"4, et Pérez ressort à 5 secondes de l’Espagnol.

Tour 29 : Leclerc enchaîne avec un nouveau meilleur tour en course en 1’32"950, tandis que Verstappen améliore son meilleur chrono en 1’33"135. Les deux hommes sont séparés par 7"3. Sainz est à 10"8 de son équipier, et Pérez est à 4"8 de l’Espagnol. Russell doit encore s’arrêter et pointe cinquième, devant Bottas et Hamilton, qui se plaint de surchauffe de ses gommes dures et commet une erreur au virage 17. Ricciardo est le dernier pilote en médiums à ne pas s’être arrêté, et il devance Ocon et Gasly.

Tour 30 : Verstappen bat le meilleur tour en course en 1’32"779. La bataille fait rage entre les Aston Martin, toujours avec leurs gommes dures du départ, et les Haas. Vettel plonge sur Magnussen au virage 17 et reprend la 12e place.

Tour 31 : Ricciardo s’est arrêté et est ressorti 17e. Devant, l’écart frôle les 8 secondes entre Verstappen et Leclerc.

Tour 32 : Dans le peloton, Vettel se fait dépasser par les deux Haas.

Tour 33 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’32"742.

Tour 34 : Leclerc signe le meilleur tour en course en 1’32"366 et revient à 7"5 de Verstappen. Les deux hommes tournent largement plus vite que leurs équipiers, puisque Sainz est à 13 secondes de Leclerc. Schumacher dépasse Magnussen pour la 12e place, et possiblement des points une fois que les arrêts auront tous été respectés.

Tour 36 : Les écarts sont stables en tête, et Russell propose à Mercedes F1 de rester en piste jusqu’à l’arrivée, en espérant une Safety Car et une VSC. Le Britannique garde un rythme décent face aux autres pilotes, hormis son équipier qui est de plus en plus rapide.

Tour 38 : Verstappen reprend le meilleur tour en course en 1’32"325, mais l’écart n’augmente pas à beaucoup plus de 7"5.

Tour 39 : Alonso attaque Gasly et percute l’AlphaTauri du Français, qui perd une place au profit de Stroll.

Tour 40 : C’est Leclerc qui reprend le meilleur tour en course en 1’32"096. Gasly est en difficulté, et il s’accroche avec Norris ! La McLaren part en tête-à-queue et le Britannique parvient à éviter les murs, mais il doit abandonner.

Tour 41 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée et Russell s’arrête, comme il l’espérait ! Il ressort septième, et la voiture de sécurité est ensuite déployée. Pérez s’arrête et ressort en médiums, capitalisant sur l’énorme avance qu’il a sur Bottas, et Ocon ainsi que Stroll, Vettel et Ricciardo s’arrêtent.

Tour 42 : Alonso prend 5 secondes de pénalité pour avoir accroché Gasly.

Tour 43 : A la relance, Verstappen devancera Leclerc, Sainz, Pérez et Bottas. Hamilton et Russell suivent devant Alonso, Schumacher et Ocon, dixième avec des pneus tendres ! Alpine tente le tout pour le tout avec le Français. Albon est 11e devant Stroll, Magnussen, Vettel, Ricciardo, Gasly, Latifi et Tsunoda.

Tour 45 : Les voitures à un tour peuvent se dédoubler, laissant les Red Bull et les Ferrari s’expliquer pour la victoire.

Tour 46 : Gasly rentre abandonner. La course va être relancée pour 11 tours !

Tour 47 : Verstappen relance parfaitement la course, Pérez attaque Sainz mais parvient à ne pas passer ! L’Espagnol semble en difficulté sur son rythme, et Pérez comme Bottas sont pressants ! Hamilton et Russell sont également dans son sillage, c’est aussi le cas d’Alonso, et Ocon est en mesure d’attaquer Schumacher, sans réussir à passer !

Tour 48 : Leclerc est à une demi-seconde de Verstappen, et Sainz est à 2 secondes mais contient Pérez ! Bottas reste proche du Mexicain mais doit aussi faire attention aux Mercedes derrière lui. Verstappen commence à reprendre du rythme à la fin du tour.

Tour 49 : Le DRS est activé ! Verstappen garde un peu moins d’une seconde d’avance sur Leclerc, et Sainz est à 3 secondes de son équipier. Pérez est dans son sillage mais ne parvient pas à passer. Derrière, Bottas est sous la menace des deux Mercedes, et c’est une bataille à trois !

Tour 50 : Leclerc fait le meilleur tour en 1’31"850, Bottas a raté un virage et vu les deux Mercedes passer, avant que Russell ne dépasse Hamilton pour la cinquième place ! En tête, l’écart reste d’une demi-seconde entre Verstappen et Leclerc. Derrière, Pérez est à 3 dixièmes de Sainz.

Tour 51 : Leclerc reste collé à Verstappen, comme Pérez reste collé à Sainz. En revanche, Russell passe au-dessus d’une seconde d’avance devant Hamilton. Derrière, Schumacher et Ocon se battent pour la huitième place puisque Alonso sera pénalisé.

Tour 52 : Pérez lance une attaque lointaine sur Sainz et les deux pilotes manquent de s’accrocher ! Sainz reste troisième, tandis que Leclerc perd un peu derrière Verstappen, à sept dixièmes, après avoir failli le dépasser.

Tour 53 : Verstappen réussit à remettre l’écart à plus d’une seconde, tandis que Hamilton se plaint de la stratégie.

Tour 54 : Meilleur tour en course pour Verstappen en 1’31"456, et l’écart est de 1"2. Russell et Hamilton continuent de se battre et derrière, Vettel perd plusieurs positions après avoir été accroché par Schumacher ! Le pilote Aston Martin abandonne. Albon rentre dans le top 10 !

Tour 55 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’31"361 et Leclerc est à 1"4 du leader. Pérez est toujours à plus d’une seconde de Sainz. Schumacher rentre aux stands et dit adieu à ses espoirs de premiers points.

Tour 56 : Leclerc se résigne pour la deuxième place, l’écart passe au-dessus des 2 secondes.

Dernier tour : Leclerc roule lentement et les écarts se stabilisent dans le classement.

Arrivée : Verstappen remporte le Grand Prix de Miami devant Leclerc et Sainz, qui l’accompagnent sur le podium. Le néerlandais inscrit 26 points avec le meilleur tour en course. Pérez termine quatrième devant Russell, Hamilton et Bottas, qui a craqué face aux Mercedes F1 mais reste septième.

Parti dernier, Ocon est huitième devant Alonso et Albon, qui inscrit de nouveau un point. Ricciardo termine à la porte des points, un zéro pointé pour McLaren, devant Stroll, Tsunoda, Latifi, Schumacher et Magnussen, qui a dû rentrer aux stands en fin de course.

Mise à jour à 1h15 :

 5s de pénalité pour Daniel Ricciardo après course, qui finit 13e au lieu de 11e
 5s de pénalité en plus pour Fernando Alonso qui sort des points

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 57 laps - 1h34m24.258s 1
02 Charles Leclerc Ferrari F1-75 +3.786 1
03 Carlos Sainz Ferrari F1-75 +8.229 1
04 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 +10.638 2
05 George Russell Mercedes W13 +18.582 1
06 Lewis Hamilton Mercedes W13 +21.236 1
07 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 +25.073 1
08 Esteban Ocon Alpine Renault A522 +28.386 1
09 Alex Albon Williams Mercedes FW44 +32.365 1
10 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 +37.026 1
11 Fernando Alonso Alpine Renault A522 +37.128 1
12 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 +40.156 2
13 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 +40.902 2
14 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 +49.936 1
15 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 +73.305 2
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 +1 lap 3
17 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 DNF 2
18 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 DNF 3
19 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 DNF 1
20 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 DNF 1

Info Formule 1

Photos

Vidéos