Formule 1

Verstappen pense que la Q3 de Monza ne se reproduira pas

Elle était spécifique au circuit italien

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 septembre 2019 - 13:16
Verstappen pense que la Q3 de Monza (...)

Pénalisé et condamné à s’élancer du fond de grille à Monza, Max Verstappen n’a pas pris part à la Q3 du Grand Prix d’Italie, qui s’est avérée être un fiasco avec la majorité des pilotes ayant manqué la possibilité d’un dernier tour rapide en fin de séance.

Compte tenu de la sortie tardive des garages et de la volonté de chacun des participants de trouver une autre monoplace pour offrir l’aspiration, le pilote Red Bull n’a pas été étonné de voir un tel raté.

"Je savais que ça allait arriver" assure Verstappen. "On pouvait voir le compte-à-rebours descendre, on s’est dit ’tout le monde sortira à deux minutes de la fin’, et les gens se retrouvent à ne plus avoir le temps pour faire un tour."

"Je ne m’attendais pas à ce qu’autant de pilotes ne fassent pas de tour. C’est un peu idiot évidemment, mais tout le monde sait cela. Bien sûr, vous essayez de vous mettre en bonne position donc probablement que j’aurais été dans ce peloton. Vous ne voulez pas être le premier, au moins."

La même chose ne se reproduira pas à Singapour selon lui, mais les pilotes pourraient toutefois se gêner lors des qualifications, car les perturbations aérodynamiques sont très importantes entre les murs de la piste : "Les gens essaieront d’avoir un écart de huit secondes."

Cependant, il ne pense pas que le scénario de Monza puisse se retrouver plus tard cette saison, car la piste italienne offre des caractéristiques spéciales, et laisse une place à l’aspiration qui ne se retrouve pas ailleurs.

"Monza est l’une des pistes où c’est très bénéfique. Même avec les virages qui sont là-bas vous ne perdez pas tant de temps par rapport au début de la ligne droite."

"A Mexico, l’effet est moindre avec la pression atmosphérique. Je ne suis jamais allé à Mexico en me disant ’j’ai besoin d’aspiration pour me qualifier’, car il y a beaucoup de virages où l’on ne veut pas de turbulences. Peut-être un peu à Sotchi, mais ce ne sera pas comme c’était à Monza."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less