Verstappen : ’Pas de solution claire’ pour la fiabilité de la Red Bull

"A ce stade je pense qu’il nous faut 45 courses" pour remonter sur Ferrari

Recherche

Par Olivier Ferret

11 avril 2022 - 09:25
Verstappen : 'Pas de solution (...)

Max Verstappen a exprimé sa préoccupation qu’il n’y ait pas de "solution claire" aux problèmes de fiabilité de Red Bull qui impactent son début de saison 2022.

Le champion du monde a remporté la deuxième course en Arabie saoudite, mais a abandonné à Bahreïn et en Australie à cause de soucis périphériques, liés au moteur conçu par Honda, arborant la bannière Red Bull Powertrains cette année.

Cela laisse Verstappen seulement sixième du championnat des pilotes, 46 points derrière le leader Charles Leclerc et même derrière les deux pilotes Mercedes malgré le déficit de performance important de leur voiture.

"Je veux juste essayer d’oublier Melbourne, me réveiller demain et me concentrer ensuite sur les courses à venir. Mais il ne semble pas y avoir de solution claire, nous devons donc travailler dur pour essayer d’améliorer notre fiabilité," lance Verstappen

Et lorsqu’on lui a demandé si c’était une bonne chose qu’il y ait au moins 20 courses pour essayer de combler son déficit, Verstappen a répondu : "Eh bien, oui, c’est une longue saison. A ce stade je pense qu’il nous faut 45 courses ! Mais en étant déjà si loin au championnat, nous devons désormais être devant, ce qui n’est pas le cas pour le moment car Ferrari est un peu plus rapide. Et nous devons être fiables, ce que nous ne sommes pas non plus. Donc, il y a beaucoup de travail à faire."

L’équipe sœur de Red Bull, AlphaTauri, a aussi souffert de ses propres problèmes de fiabilité. Pierre Gasly a eu une casse de MGU-K à Bahreïn tandis que Yuki Tsunoda a connu deux problèmes distincts en Arabie saoudite, où il n’a pas participé aux qualifications, puis s’est arrêté en route vers la grille avant la course.

Interrogé sur le fait qu’il y a tant de problèmes liés au moteur ou à ses accessoires, dans les deux équipes, Verstappen admet que "ce n’est pas bon, pas bon du tout !"

"Bien sûr, nous essayons d’améliorer ça, mais pour le moment, ce n’est pas assez bon."

Le patron de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner, a confirmé que tous les problèmes concernant les quatre voitures cette saison étaient "indépendants", ce qui est problématique.

Verstappen est un peu frustré par cette situation.

"Le taux de problèmes m’a définitivement surpris, un peu plus que je ne l’aurais souhaité du point de vue de la fiabilité surtout. Mais la voiture a aussi besoin d’améliorations parce qu’elle n’est parfois pas simple à piloter."

"Si vous voulez vous battre pour le titre, si vous voulez y croire, vous devez être devant Ferrari, et ils sont définitivement au-dessus de nous. Ils font beaucoup de choses bien mieux que nous. Pour l’instant il n’y a aucune raison de croire au titre pour nous."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos