Verstappen : On peut dire qu’on a maximisé notre week-end...

...si on regarde juste les qualifications

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2022 - 09:32
Verstappen : On peut dire qu'on (...)

Max Verstappen, qui a terminé sur le podium hier à Monaco en 3e position derrière son équipier et Carlos Sainz, a bien conscience que la Red Bull n’était pas la voiture la plus rapide ce week-end face à Ferrari.

Red Bull a toutefois usé d’une meilleure stratégie sous la pluie pour s’imposer avec Sergio Pérez et le Néerlandais à lui réussi à devancer Charles Leclerc, son rival direct au championnat.

Est-ce donc un week-end maximisé selon le champion du monde ?

"Eh bien, si vous regardez juste le rythme sur un tour, je pense qu’ils étaient plus rapides que nous. Sur une longue course comme celle que nous avons eu, c’est très difficile à dire parce que personne ne pousse vraiment, bien sûr, il y avait beaucoup de risques. Même lors des Libres, à Monaco, vous vous retenez sur le rythme de course parce que ça n’a pas vraiment d’importance."

"Tout est question de qualification à Monaco. Et peu importe si vous êtes rapide dans la course, car vous ne pouvez pas dépasser de toute façon. Il s’agissait vraiment de stratégie et de faire les bons choix. Et je dois dire que l’équipe était très détendue lors de ses décisions. Il n’y avait aucun doute : rentrer, maintenant, avec tel pneu. Il n’y a pas eu de discussions. C’était limpide."

"Ils ont fait un très bon travail. Alors on peut dire qu’on a maximisé notre week-end si on regarde juste les qualifications. Mais en course, tout le mérite en revient à toute l’équipe."

Ferrari a toutefois bien noté que Verstappen est sorti de la pitlane à un moment en délicatesse avec ses pneus durs et a roulé sur la ligne. La réclamation n’a rien donné, heureusement pour lui. Mais à quel point était-ce délicat au moment de passer sur les pneus secs ?

"Ma sortie des stands a été assez… probablement ce que j’ai eu de plus amusant dans la course, juste ma sortie des stands, en essayant de rester devant. Ce qui résumait un peu ma course. Je veux dire, bien sûr, après samedi, ne pas pouvoir faire ce dernier tour rapide en Q3, quand vous savez que vous devez partir quatrième, vous savez que votre course va être un peu compromise."

"Nous avions un bon rythme ensuite avec le pneu dur, ce n’était pas si délicat. Ensuite nous avons décidé de faire le restart avec le médium. C’était assez risqué, je pense, par rapport à rester sur le pneu dur. Surtout parce que nous ne savions pas vraiment combien de tours il nous resterait à faire avec la limite de temps.

"Mais j’ai vu que les deux voitures devant moi commençaient à avoir du graining. Checo en avait beaucoup à l’avant et Carlos avait un peu de mal avec l’arrière. Mais c’est juste impossible de dépasser. Mon équilibre était bon et je pouvais en fait être très proche d’eux. Si j’avais voulu, j’aurais pu heurter Carlos plusieurs fois dans l’épingle."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos