Formule 1

Verstappen ne veut pas que Liberty transforme la F1 en catch

L’ADN du sport doit être respecté

Recherche

Par Olivier Ferret

5 octobre 2019 - 15:54
Verstappen ne veut pas que Liberty (...)

Liberty Media et la FIA veulent rendre la Formule 1 plus attrayante et spectaculaire. La FOM a confirmé des plans allant dans ce sens et elle souhaite faire quelques tests l’année prochaine avec de nouveaux formats de qualification et peut-être même appliquer des grilles inversées pour des mini courses de qualification.

Max Verstappen a pu discuter avec Chase Carey et Ross Brawn la semaine dernière en Russie et il prévient déjà que la FOM ne devra pas aller trop loin.

"Nous avons récemment rencontré les propriétaires de la Formule 1. Nous avons beaucoup parlé de ce que nous voulions en tant que pilotes. Rien n’a encore été décidé, mais nous ne voulons pas que la F1 devienne une sorte de catch à l’américaine, version sport auto, où tout est artificiel et faux," lance le pilote Red Bull.

"Nous ne le voulons pas et nous l’avons clairement indiqué. Je pense que la qualification telle qu’elle est maintenant est bien. Je ne saurais pas comment faire différemment pour que ce soit mieux."

Le sujet des pénalités sur la grille de départ a également été évoqué. Des pistes de réflexion évoquent des lests, moins d’essence à disposition ou encore des pénalités en temps en course. Là aussi Verstappen souhaite qu’on ne touche pas au système actuel.

"Je préfère le système de pénalités tel qu’il est maintenant. Sinon, vous commencez une course avec une pénalité de temps et cela entraîne un tas de calculs pour tout le monde. Je préfère commencer une course derrière et avoir à remonter le peloton. C’est meilleur pour le spectacle en plus."

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less