Formule 1

Verstappen ne se dit pas inquiet par le droit de révision demandé par Mercedes F1

Les commissaires sont réunis en ce moment au Qatar

Recherche

Par Olivier Ferret

18 novembre 2021 - 15:26
Verstappen ne se dit pas inquiet (...)

Max Verstappen n’est pas inquiet par l’exercice du droit de révision de Mercedes F1, arguant qu’il n’y avait rien de mal dans son pilotage au Brésil.

Le pilote Red Bull a insisté sur le fait qu’il ne modifierait pas son approche dans des circonstances similaires après la décision de Mercedes de demander une révision de son incident avec Lewis Hamilton.

Verstappen a fermement défendu sa place contre Hamilton alors que les rivaux pour le titre se battaient pour la tête, les deux pilotes étant sortis de la piste après que Verstappen ait plongé dans un freinage très tardif pour conserver sa position.

Alors que les commissaires sportifs avaient décidé de ne pas infliger de pénalité à l’époque, les images de la caméra embarquée vers l’avant de la voiture de Verstappen n’étant pas disponibles, les choses ont changé suite à leur parution et ont incité Mercedes à demander un ré-examen de l’incident.

Des représentants de Mercedes et de Red Bull rencontrent les stewards au Qatar depuis 15h, mais Verstappen est indifférent et s’attend à ce que sa deuxième place au Brésil soit maintenue.

Est-ce qu’il ferait exactement la même chose, dans le même genre de circonstances ?

"Oui. Vous savez, en tant que pilote, je pense que nous savons exactement ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire dans une voiture."

"Nous nous battions dur, freinions tard dans le virage, les pneus étaient assez usés. Si j’avais viré plus brusquement à gauche, je sortais de la piste en tête-à-queue. Alors, oui, les pilotes savent et j’ai essayé de contrôler au mieux ma voiture."

Invité à dire s’il a revu les images, Verstappen répond : "Je n’en avais pas besoin parce que je conduisais la voiture, donc je sais exactement ce qui s’est passé."

"Comme je l’ai dit la dernière fois, vous savez, j’ai pensé que c’était une grande bataille et je me suis aussi beaucoup amusé là-bas. Au bout du compte, ils ont gagné la course. Très bien, ils étaient plus vite que nous."

Verstappen reconnait que l’action de Mercedes devant la FIA n’est pas un choc et qu’il n’avait aucune inquiétude à une pénalité.

"Non, je ne suis pas vraiment surpris par ça, mais c’est comme ça que ça se passe. Pour être honnête, je n’y pense même pas. Et si... s’il doit se passer quelque chose, ce n’est pas la fin du monde. Mais encore une fois, je ne m’attends pas à ce que cela se produise, car je pense que c’était une défense juste et difficile, entre deux gars qui se battent pour le championnat."

"Cela n’aurait jamais été un dépassement facile, car je ne suis pas comme ça et je ne pense pas comment cela devrait être rendu facile pour l’autre quand vous vous battez pour le titre."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less