Verstappen n’est ’pas inquiet’ malgré sa pénalité de 5 places

Horner explique pourquoi celle-ci tombe à Monza

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2022 - 19:11
Verstappen n'est 'pas (...)

Max Verstappen s’est placé proche des Ferrari lors des deux séances d’essais libres du Grand Prix d’Italie de F1. A Monza, le pilote Red Bull écopera d’une pénalité de cinq places sur la grille et a fort logiquement travaillé en vue de la course, au terme d’une journée qu’il décrit.

"Plutôt bonne, on a essayé différentes choses entre les EL1 et les EL2 pour voir si on pouvait mieux faire les choses. Certaines choses ont bien fonctionné, d’autres n’ont pas bien fonctionné" a déclaré le Néerlandais. "On a fait des longs relais, avec la petite pénalité que l’on a, et tout semble bien fonctionner."

Verstappen en s’attend pas à avoir la partie aussi facile qu’à Spa-Francorchamps, où il s’était imposé en s’élançant 14e. Le faible appui aéro devrait aider Red Bull, mais pas au point de dominer comme en Belgique, mais il lui faudra remonter cinq places de plus à cause d’une pénalité moteur.

"Il y a toujours quelques choses que l’on peut faire mieux, mais Monza n’est pas comme Spa en termes de tracé. Bien sûr il y a peu d’appui, mais on ne s’attend pas à ce que ce soit comme Spa. Mais si ça peut être déjà la moitié de ce que c’était à Spa, on sera en bonne forme."

Travailler sur la course pour vite annuler la pénalité

S’il surveille Ferrari, il se veut toutefois positif quant aux performances de sa RB18 ce vendredi : "Ils semblent en forme, je ne suis pas inquiet, on doit encore trouver des petites choses. Mais si vous regardez les longs relais, nous semblons bien placés, et c’est ce qui est le plus important pour la course."

Horner a expliqué que la décision de Red Bull de donner cinq places de pénalité pour Verstappen a été prise en accord avec Honda : "Nous avons choisi de prendre cette pénalité ici sur les conseils de notre partenaire moteur."

"Cinq places ici, ce n’est pas quelque chose de draconien. Pour avoir ce moteur supplémentaire ajouté à notre pool pour les sept courses restantes, nous avons juste pensé stratégiquement que c’était la bonne chose à faire."

Pérez veut profiter de la faible dégradation des pneus

Sergio Pérez a semblé plus en retrait tout au long de cette première journée, et le Mexicain explique qu’il a été question de tester de nombreux réglages pour lui, afin de mieux comprendre dans quelle direction aller. Il s’élancera du fond de grille et espère économiser ses gommes pour remonter.

"Nous avons joué avec les réglages et exploré plusieurs directions. Nous avons de bonnes informations, différents niveaux d’appuis et des données à étudier ce soir, ce qui est encourageant car on a fait un bon programme" note Pérez.

"Je pense que nous avons terminé avec des réglages proches avec Max, et il y a beaucoup de choses à voir, car la dégradation des pneus sera la clé pour de bonnes performances dimanche en course."

Son programme avec un fond plat différent n’a pas été de tout repos, mais il se veut confiant : "J’ai beaucoup glissé, mais c’est la nature du circuit. J’ai hâte d’être à demain, et surtout dimanche. Ce sera dur de dépasser mais sur le plan de la dégradation, ça semble prometteur."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos