Verstappen : Leclerc et Ferrari ont fait ’un week-end très solide’

Le Néerlandais pense que la Scuderia a repris le dessus

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 mai 2022 - 10:06
Verstappen : Leclerc et Ferrari ont (...)

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d’Espagne mais avant le problème de Charles Leclerc, la Ferrari F1-75 du Monégasque était nettement plus rapide, ce qui n’avait pas été le cas lors des deux courses précédentes. Pas de quoi inquiéter le pilote Red Bull, bien qu’il admette le besoin de progresser et veuille comprendre s’il y a eu un problème de dégradation des pneus.

"Il est un peu trop tôt pour se prononcer sur l’ensemble de la course" tempère Verstappen. "Bien sûr, il y a eu un problème avec les pneus, parce qu’il s’est un peu éloigné de moi à ce moment-là, mais il y a eu des courses auparavant où cela s’est produit."

"Je veux dire, je ne dis pas que je ne regarde pas ce qu’ils font, c’est sûr qu’ils ont eu un week-end très solide et nous devons certainement progresser. Nous devons être meilleurs sur les performances d’un tour, surtout."

"Mais je pense que nous étions si tôt dans la course qu’il était un peu difficile de dire quelle était l’écart exact. Parce que je ne sais même pas à quel tour j’ai fait ma sortie de piste, mais c’était très tôt et ensuite nous n’avions plus vraiment de référence."

"Nous devons toujours nous améliorer, mais c’est sûr qu’après ce week-end, ça montre qu’avec toutes les améliorations qu’ils ont apportées, ils ont vraiment fait un pas en avant. Donc maintenant, c’est à nous, bien sûr, d’essayer de réduire cet écart à nouveau."

Les équipes connaissent plus de problèmes de fiabilité cette année - Leclerc ce week-end et le Néerlandais lui-même précédemment - et les moteurs sont intégrés dans des châssis entièrement nouveaux. Mais Verstappen s’étonne de voir autant de manquements en matière de fiabilité, sur des moteurs pourtant éprouvés.

"Ca ne devrait pas être lié à la voiture, car les moteurs et autres sont pratiquement les mêmes. Bien sûr, le carburant a un peu changé, mais c’est un peu bizarre. Et de notre côté, nous avons déjà eu deux abandons alors qu’avant nous étions toujours très fiables, donc c’est un peu difficile à dire."

"Ce ne sont pas non plus des problèmes majeurs que nous avons rencontrés. Je ne sais pas pour Ferrari, mais de notre côté, ce sont des petites choses et oui, nous essayons de les régler. Mais je ne pense pas que ce soit spécifiquement lié à la voiture."

Red Bull

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos