Formule 1

Verstappen : Je ne suis pas en F1 pour lutter pour la 4e place

Mais il ne se dit pas ‘frustré’ chez Red Bull-Honda

Recherche

Par A. Combralier

27 juin 2019 - 16:58
Verstappen : Je ne suis pas en F1 (...)

Max Verstappen est abonné aux 4e places cette saison : le pilote Red Bull a déjà fini, à cinq reprises, à cette position en course, contre deux positions sur le podium. Le Néerlandais n’a pourtant rien à se reprocher, et maximise les résultats dans une Red Bull qui vaut probablement plus la 5e que la 4e place (derrière les deux Ferrari).

Le contraste avec la saison dernière risque d’être frappant au Red Bull Ring : en 2018, ce fut ici que Max Verstappen remporta son premier succès de la saison…

Le pilote Red Bull admet volontiers qu’il lui sera « difficile » de rééditer cet exploit. Mais n’est-il pas surtout frustré de cette situation ? Ne se retrouve-t-il pas dans une impasse en restant chez Red Bull-Honda ?

« Je ne dirais pas que ce soit frustrant. Ce n’est pas comme si nous étions à des années-lumière. Que ce soit une Ferrari ou une Mercedes devant moi, elles ne sont pas si loin. »

« Il nous faut juste continuer à pousser dur, pour tirer le plus possible de performance de la voiture, et du moteur. Nous manquons clairement d’un peu de rythme sur ces deux plans. Donc il nous faut en tirer le maximum. »

« Je ne suis pas là pour être 4e, je veux gagner des courses. Ce n’est pas sympathique de courir pour la 4e place. Mais c’est ainsi pour le moment. »

Malgré les précautions d’usage, il est possible de sentir une certaine dose d’impatience dans les propos de Max Verstappen… Comme Helmut Marko, demande-t-il à Honda de prendre plus de risques pour rattraper la concurrence sur le plan moteur ?

« Ce n’est pas comme si nous manquions de vitesse partout. Au Paul Ricard, on manquait clairement de vitesse de pointe. Mais nous perdions aussi du temps dans deux, trois virages, et par rapport à Mercedes nous manquons juste de vitesse de passage en virage. »

« Par rapport à Ferrari… ce sont des fusées en lignes droites. Mais en virages, nous sommes un peu plus compétitifs. Donc il nous faut juste travailler sur les deux plans [virage et unité de puissance] pour essayer de revenir sur le podium. »

Si Max Verstappen veut jouer à nouveau pour les victoires, une solution serait aussi… de quitter Red Bull-Honda, et ainsi répondre favorablement aux sirènes de Mercedes ou Ferrari. L’envisage-t-il ?

« Pour être honnête, le plus important, c’est juste de voir ce que l’équipe amènera lors des prochaines courses. Je ne suis pas trop inquiet par rapport à ce qu’il va arriver l’an prochain, et même au-delà. »

« Pour le moment, je veux juste me concentrer sur ce projet, parce que je pense qu’il y a toujours beaucoup de potentiel, et nous ne faisons que commencer à le débloquer. »

« Mais bien sûr, je ne veux pas lutter pour la 4e place jusqu’à mes 35 ans. Donc nous verrons. »

Red Bull

expand_less