Formule 1

Verstappen gagne à Abu Dhabi sans être inquiété par Mercedes F1

Bottas et Hamilton sur le podium, McLaren 3e au championnat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 décembre 2020 - 15:51
Verstappen gagne à Abu Dhabi sans (...)

Neuf mois après l’annulation du Grand Prix d’Australie à cause de la pandémie de Covid-19, c’est déjà l’heure de la 17e et dernière course de la saison 2020 de Formule 1 à Abu Dhabi, sur le circuit Yas Marina.

Max Verstappen a signé la pole position devant Valtteri Bottas, et les deux hommes se partageront la première ligne. Il faudra aller en deuxième ligne pour trouver Lewis Hamilton, qui sera aux côtés de Lando Norris sur la McLaren.

En troisième ligne, Alex Albon sera aux cotés de Carlos Sainz, et ils devanceront Daniil Kvyat et Lance Stroll. La cinquième ligne sera entièrement française avec Pierre Gasly et Esteban Ocon.

Daniel Ricciardo est 11e devant Charles Leclerc au départ, qui a pris trois places de pénalité pour avoir percuté Sergio Pérez au départ à Sakhir. L’autre Ferrari sera 13e, tandis que la dernière ligne sera composée de deux autres pilotes pénalisés : Sergio Pérez et Kevin Magnussen.

Cette course sera émouvante pour de nombreuses raisons, puisque cela pourrait être la dernière fois en F1 pour Daniil Kvyat, Magnussen et Pérez. Pour Sainz, Ricciardo et Vettel, il s’agira de la dernière course sous leurs couleurs actuelles.

Mercedes a révélé avoir rencontré un problème de MGU-K, qui a notamment causé l’abandon de Pérez à Bahreïn et le problème de Russell en essais libres à Abu Dhabi. Toto Wolff explique : "Le MGU-K est sous sa puissance normale. Nous ne comprenons pas pourquoi mais nous avons retiré un peu de puissance sur tous les moteurs Mercedes."

Cela n’aidera aucunement Bottas et Hamilton contre Verstappen, qui leur a subtilisé la pole position hier.

14h10 : Les trois leaders, Sainz, Ocon, Leclerc, Giovinazzi, Räikkönen, Russell, Fittipaldi, et Latifi sont en pneus médiums. Norris qui est quatrième, Albon, Kvyat, Stroll et Gasly sont en tendres. Ricciardo, Vettel, Pérez et Magnussen ont les gommes dures.

Départ : Verstappen garde la tête de a course, devant Bottas et Hamilton ! Pas d’accrochage dans les premiers virages

Tour 1 : Norris se place juste derrière les Mercedes grâce à ses pneus tendres, et Verstappen essaie de faire monter son écart en tête, tandis qu’Ocon a passé Gasly, c’est le seul dépassement du top 10. Derrière, Leclerc s’est fait passer par Vettel.

Tour 2 : Gasly passe Ocon dans la première ligne droite mais le pilote Renault F1 essaie de reprendre son bien dans la deuxième ligne droite ! Il n’y parvient pas, et l’AlphaTauri conserve la neuvième place.

Tour 3 : Verstappen signe le meilleur tour en course et possède plus de deux secondes d’avance sur Bottas. Hamilton est à 1"9 de Bottas, et possède deux secondes d’avance sur Norris. Lui-même est attaqué par Albon. Kevin Magnussen fait un très bon début de course avec trois places gagnées, tandis que Räikkönen a passé Giovinazzi pour la 14e place.

Tour 4 : Verstappen enchaîne les meilleurs tours en course et possède 2"5 d’avance sur Bottas. Hamilton est désormais à 2"6 de son équipier, et possède 3"7 d’avance sur Norris. Albon est dans la seconde du Britannique mais ne parvient pas à le dépasser.

Tour 6 : Albon et Norris se battent pour la quatrième place. Le pilote Red Bull a réussi à prendre la position à la McLaren, mais Norris tente de reprendre son bien, en vain. Ocon laisse passer Ricciardo après avoir reçu un message à la radio lui disant qu’il devait accélérer son rythme.

Tour 8 : Verstappen frôle les 3 secondes d’avance sur Bottas, et celui-ci a maintenant 3"8 d’avance sur Hamilton Le Finlandais reçoit un message lui demandant d’accélérer le rythme. Albon est à six secondes de Hamilton. Les McLaren de Norris et Sainz suivent, et derrière, Stroll se défait de Kvyat, qui est désormais sous la menace de Gasly et Ricciardo.

Tour 9 : Gasly réussit à se défaire de son équipier et prend la huitième place !

Tour 10 : Pérez est en panne ! Le moteur du Mexicain était neuf, mais on sait que le MGU-K de Mercedes posait problème. La voiture de sécurité virtuelle est est déployée, et c’est un coup dur pour Racing Point dans la quête pour la troisième place.

Tour 11 : Tous les leaders rentrent aux stands ! Verstappen fait un arrêt en 2"3, 2"5 pour Bottas et 2"9 pour Hamilton : les trois pilotes repartent en pneus durs ! Albon et Norris rentrent aux stands, comme Carlos Sains, alors que les pilotes Ferrari ne se sont pas arrêtés, bien que les mécaniciens étaient en attente ! Giovinazzi, Magnussen et Latifi ne se sont pas arrêtés. Hamilton est sceptique : "Je pense que c’est une mauvaise stratégie".

Tour 12 : La voiture de sécurité est finalement déployée, compte tenu des écarts importants en piste, et la voiture de Pérez semble encore sous tension. La piste d’une défaillance de MGU-K est donc possible.

Tour 13 : Verstappen est en tête devant Bottas et Hamilton, qui dit que sa monoplace "ne tourne pas" et "fait n’importe quoi" avec les gommes dures. Albon est quatrième devant Ricciardo, qui ne s’est pas non plus arrêté, et Norris. Comme Ricciardo, Vettel est en pneus durs depuis le départ et n’est pas arrêté, il occupe la septième place. En revanche, l’absence d’arrêt pour Leclerc en gommes médiums est un peu plus incompréhensible. Le Monégasque est huitième devant Sainz et Stroll.

La course va être relancée !

Tour 14 : Verstappen conserve la tête et prend une seconde d’avance sur Bottas en signant le meilleur premier secteur de la course ! Derrière, Hamilton est également à une seconde de Bottas. Albon s’est lui aussi laissé distancer, comme Ricciardo. Derrière, Sainz prend la huitième place à son futur équipier, Leclerc !

Tour 15 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’40"958et prend six dixièmes à Bottas, repoussé à 1"3. Hamilton semble effectivement en retrait avec un 1’42"1 qui le repousse à 2"7 de Verstappen. Heureusement pour lui, Albon est à une seconde au tour et lui laisse de la marge derrière. Le Thaïlandais, avec des pneus égaux à ceux de son équipier, a perdu 2"2 sur le leader.

Tour 16 : Verstappen porte son avance sur Bottas à 2"2, et sur Hamilton à 4 secondes. Albon continue à perdre du temps sur son équipier et s’isole en quatrième place. Derrière, Stroll dépasse Leclerc dans la première ligne droite du deuxième secteur, mais le Monégasque reprend son bien dans la seconde. Sainz est sous enquête pour avoir roulé trop lentement aux stands, puisque Norris s’arrêtait juste devant lui.

Tour 17 : Sainz attaque Vettel et s’empare de la septième place. Derrière, Gasly a recollé aux Ferrari et à Stroll.

Tour 18 : Verstappen a désormais 3 secondes d’avance sur Bottas, qui garde Hamilton à 1"9. Le trio de tête roule dans des chronos distincts, Verstappen prenant 3 dixièmes au tour à Bottas, qui roule 3 dixièmes plus vite que Hamilton.

Tour 19 : Stroll dépasse Leclerc pour le gain de la neuvième place.

Tour 20 : Une fois de plus, la stratégie de Ferrari est en train de ruiner la course de Leclerc qui, en pneus médiums usés, se fait désormais passer par Gasly et sort de la zone des points.

Tour 23 : Leclerc se fait dépasser par Ocon et demande à Ferrari de rentrer aux stands, alors que son ingénieur voulait qu’il reste en piste. Il ressort dernier avec 8 secondes de retard sur Pietro Fittipaldi.

Tour 24 : L’avance de Verstappen passe les 5 secondes sur Bottas, qui a 2 secondes de marge sur Hamilton. Albon est quatrième à 12 secondes de Verstappen, Ricciardo est cinquième à 11 secondes d’Albon, et il devance son futur équipier, Norris, de 1"8. Sainz, Vettel, Stroll et Gasly complètent le top 10, au sein duquel Ricciardo et Vettel ne se sont pas encore arrêtés.

Tour 26 : Verstappen juge à la radio que les pilotes de tête ne vont pas avoir la possibilité de conserver les mêmes gommes jusqu’à l’arrivée, la neutralisation s’étant faite trop tôt selon lui.

Tour 27 : Hamilton, qui roule désormais 6 dixièmes au tour plus lentement que Verstappen, explique lui aussi à la radio que ses pneus auront des difficultés à aller au bout de la course.

Tour 28 : Les commissaires annoncent que l’enquête sur Sainz sera étudiée après la course... ce n’est pourtant pas le temps qui leur manque, vu le calme de la course.

Tour 30 : Verstappen continue de gagner une demi-seconde par tour sur Bottas, qui roule dans les mêmes temps de Bottas. Gasly surprend Stroll pour le gain de la neuvième place.

Tour 31 : Leclerc est remonté à la 15e place, entre les Williams. Gasly attaque Vettel et le passe ans la première ligne droite, Vettel tente de repasser dans la seconde mais Gasly freine tard et reste devant ! Une belle passe d’arme, alors que les pneus de Vettel commencent à vieillir.

Tour 33 : L’ingénieur de Vettel lui indique que Stroll est à huit dixièmes et a le DRS, il répond qu’il va se "faire manger". L’Allemand doit toujours s’arrêter et pourrait perdre trois places puisque Stroll, Ocon et Kvyat le suivent de près.

Tour 35 : Verstappen a huit secondes d’avance sur Bottas et 11"7 sur Hamilton. Albon est isolé en quatrième place, tandis que Ricciardo est toujours devant les McLaren mais va devoir s’arrêter. Vettel est neuvième et perd toujours du temps, tandis que Leclerc prend la 14e place.

Tour 36 : Vettel s’arrête enfin et ressort 15e, derrière Russell. Les Ferrari sont désormais 13e et 15e à 17 tours de l’arrivée, ce qui rend toujours aussi incompréhensible la stratégie appliquée par la Scuderia. Hamilton se plaint d’un plat sur son pneu mais roule toujours aussi vite.

Tour 38 : Verstappen perd un peu de temps sur les Mercedes et a 7"6 d’avance sur Bottas.

Tour 40 : Ricciardo s’arrête pour son seul arrêt au stand, le Britannique chausse des pneus médiums et repart en septième place, juste devant Gasly !

Tour 41 : Verstappen continue de garder environ 8 secondes d’avance sur Bottas, et 11"5 d’avance sur Hamilton. Albon accélère un peu mais reste à une demi-seconde au tour du Néerlandais, il pointe à 20 secondes. Norris est cinquième devant Sainz, dont la pénalité sera étudiée après la course, mais qui possède 15 secondes d’avance sur Ricciardo. Gasly, Stroll et Ocon complètent le top 10 et pour le moment, McLaren va aller chercher la troisième place du classement !

Tour 42 : Mercedes demande à Bottas d’aller plus vite.

Tour 44 : L’avance de Verstappen continue d’augmenter, alors que Bottas a tourné un peu plus lentement. Derrière, le pari de Ricciardo a fonctionné puisqu’il a désormais quatre secondes d’avance sur Gasly.

Tour 45 : Bottas perd une seconde dans le troisième secteur sur Verstappen et Hamilton, et son avance sur Hamilton passe sous la seconde, que se passe-t-il pour le Finlandais ? Il rencontre du trafic, mais le temps perdu semble énorme.

Tour 46 : Verstappen accélère et repousse désormais Bottas à 11"1 et Hamilton à 13"4. Albon, qui tourne 8 dixièmes plus vite que Hamilton, n’est qu’à 6"3 du Britannique.

Tour 48 : Bottas voit Hamilton revenir à 1"8, et accélère pour contenir le retour d’Albon. Devant, Verstappen a 12"2 d’avance.

Tour 51 : A cinq tours du but, les écarts sont figés en tête, et globalement dans le top 10.

Tour 53 : Albon remonte sur Hamilton, à qui il a repris une seconde, et il est à 3"6 à trois tours de l’arrivée.

Tour 54 : L’écart n’est que de deux secondes entre les deux hommes car Hamilton n’est pas aidé par le trafic, mais ça semble difficile pour Albon d’aller chercher Hamilton.

Dernier tour : Hamilton a limité la perte de temps en gardant 1"8 d’avance à l’entame du dernier tour, et Albon se rate dans le dernier virage avant la ligne droite, c’en est fini de ses espoirs de podium ! Ocon attaque Stroll dans leur avant dernier tour !

Arrivée : Victoire de Verstappen ! Le Néerlandais fait la pole, la victoire mais manque le meilleur tour, pris par Daniel Ricciardo ! Verstappen a mené l’intégralité des 55 tours. C’est la première défaite de Mercedes à Abu Dhabi dans l’ère hybride.

Bottas termine deuxième devant Hamilton et Albon. Norris et Sainz sont cinquième et sixième, et l’espagnol devance Ricciardo de 8 secondes, ce qui devrait permettre à l’équipe britannique de rester troisième au championnat, même si Sainz prend 10 secondes de pénalité ! C’est le meilleur classement au championnat de McLaren depuis 2012.

Gasly termine huitième devant Ocon, qui dépasse Stroll dans le dernier tour ! Kvyat est 11e devant Räikkönen, qui place le premier moteur Ferrari en 12e place. Les Ferrari de Leclerc et Vettel suivent après une stratégie déplorable, devant Russell, Giovinazzi, Latifi, Magnussen et Fittipaldi.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 55 laps - 1h36m28.645s 1
02 Valtteri Bottas Mercedes W11 +15.976 1
03 Lewis Hamilton Mercedes W11 +18.415 1
04 Alex Albon Red Bull Honda RB16 +19.987 1
05 Lando Norris McLaren Renault MCL35 +60.729 1
06 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 +65.662 1
07 Daniel Ricciardo Renault RS20 +73.748 1
08 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 +89.718 1
09 Esteban Ocon Renault RS20 +101.069 1
10 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 +102.738 1
11 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 +1 lap 1
12 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 +1 lap 1
13 Charles Leclerc Ferrari SF1000 +1 lap 1
14 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 +1 lap 1
15 George Russell Williams Mercedes FW43 +1 lap 1
16 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 +1 lap 1
17 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 +1 lap 1
18 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 +1 lap 2
19 Pietro Fittipaldi Haas Ferrari VF-20 +2 laps 3
20 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 DNF 0

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less