Formule 1

Verstappen explique pourquoi les ‘jeux mentaux’ de Hamilton ne l’atteignent pas

Il garde une approche calme et détendue

Recherche

Par Alexandre C.

16 juillet 2021 - 08:55
Verstappen explique pourquoi les (...)

Bien qu’il soit en train de jouer le titre pour la première fois de sa carrière, Max Verstappen reste détendu, calme – loin du turbulent Mad Max que l’on connaissait.

Le « nouveau Max », celui qui joue le titre, est-il celui de la maturité ? Pourquoi donc le pilote Red Bull ne stresse-t-il pas plus à l’idée de jouer un titre contre, excusez du peu, Lewis Hamilton ? Sur ces sujets le Néerlandais s’est confié à Silverstone…

« Je n’aime pas rêver ou penser à l’avenir. Je veux travailler pour être le meilleur possible et on verra la semaine suivante. »

« Cette année, ça a été plus facile, parce que je sais que j’ai une bonne voiture, donc je suis toujours impatient d’être à la prochaine course. »

« Mon ambition est de gagner toutes les courses, d’être en pole chaque week-end et de remporter 20 championnats du monde, mais ce n’est pas réaliste. Vous avez besoin de chance dans votre vie et d’une voiture très dominante pour ça. »

Même le père de Max, Jos, à l’époque du karting, trouvait son fils trop détendu...

« J’ai toujours été comme ça. Mon père s’inquiétait parfois que je ne puisse pas être dérangé ou que je sois trop détendu. Mais je lui disais : "Papa, ne t’inquiète pas, c’est juste la façon dont j’aime ça et comment j’aborde les week-ends de course ou, genre, ma zone". »

« Jusqu’à la F1, il était encore inquiet, mais il voyait aussi qu’il ne pouvait pas affecter cette partie de ma préparation. Aujourd’hui encore, mon père est plus excité que moi à l’idée de commencer le week-end de F1, mon père pose des questions sur le week-end, et je lui réponds : "Je le découvrirai quand je serai sur le circuit". »

« Je peux lui raconter une histoire de 10 minutes sur ce que je pense, mais 70% du temps, ça se révèle différent. Je préfère donc économiser mon énergie et me contenter de dire que nous allons le découvrir et voir ce qui se passe. C’est ainsi que je l’aborde, du moins. Je suis assez détendu à ce sujet. »

Cette approche détendue sur le plan mental est importante, surtout en une année où Lewis Hamilton cherche à lancer une guerre des mots avec Red Bull et son pilote numéro 1... Mais cela n’affecte pas le Néerlandais, assure-t-il.

« Chacun est libre de gérer le tout comme il l’entend. Au bout du compte, cela n’a pas d’importance pour nous. Nous devons juste nous regarder et essayer de nous améliorer chaque week-end de course et ne pas nous laisser distraire par les autres ou du moins c’est ce que nous essayons de faire. Tout le monde dans l’équipe. »

« Je n’y prête pas vraiment attention. Nous sommes juste très concentrés sur le travail au sein de l’équipe et c’est ce que nous essayons de faire chaque week-end. C’est comme ça que mon père m’a appris à vivre, il faut se concentrer sur soi et travailler avec son équipe. Tout le reste n’a pas d’importance. Parfois je me mets un peu plus en colère. Ce que mon père m’a appris cela marche pour moi. J’en avais besoin. Il m’a endurci, ce qui est bien. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less