Verstappen explique ce qui différencie le bon du très bon pilote de F1

Le plus important, est-ce la voiture ou le pilote ?

Recherche

Par Alexandre C.

22 août 2022 - 08:11
Verstappen explique ce qui différencie

C’est une question sempiternelle : quel est le facteur qui compte le plus en F1 pour aller chercher la performance pure, entre le pilote et la voiture ?

Il existe des liens bien entendu entre les deux (un bon pilote peut aider au développement d’une F1) et la question est peut-être impossible à résoudre en l’état.

Pour la chaîne Hugo Décrypte, Max Verstappen a essayé de se creuser la tête : alors, la voiture ou le pilote, qu’est-ce qui compte le plus ?

« Aucun doute, en F1, il est important d’avoir une très bonne voiture. Il y a énormément de bons pilotes, mais si tu n’as pas la bonne voiture, tu ne peux gagner le championnat. »

« C’est une grande partie de l’équation. »

N’est-ce pas d’ailleurs frustrant de voir seulement 3 équipes sur 10 se disputer les victoires, les bonnes années ?

Max Verstappen a alors une proposition à formuler à la FIA…

« En F1, généralement vous avez un gros changement de règlement tous les 4 ou 5 ans. Peut-être qu’on devrait arrêter ça et à ce moment, le niveau de toutes les équipes se rapprocherait lentement. »

Le rôle du pilote

Reste que le pilote est une partie très importante de l’équation. Comment alors, pour un directeur d’écurie, différencier le bon du mauvais pilote ? Ou plutôt le bon du très bon ? Max Verstappen livre quelques clefs…

« Après, je pense que le pilote joue aussi un grand rôle. Là où un pilote fait la différence, c’est lorsque les conditions sont difficiles, quand il y a de la concurrence avec une autre équipe, que vous vous battez vraiment. C’est dans ces scénarios que la différence se fait. »

« Autrement, il y a tellement de bons pilotes dans le monde, même hors de la F1. En endurance, ils sont aussi très, très bons. »

« C’est juste à cause du hasard ou des circonstances qu’ils n’ont pas pu arriver en F1. »

« Mais pour ceux en F1, la différence entre les bons et les très bons, se fait dans les moments décisifs. Si par exemple, il y a une course sous la pluie, ou dans des conditions très difficiles plus généralement, ou lors de qualifications décisives, c’est là que vous pouvez faire la différence, ou marquer juste un peu plus de points que votre coéquipier par exemple. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos