Formule 1

Verstappen et Leclerc reviennent sur leur bataille spectaculaire à Silverstone

Pour Verstappen, Leclerc défendait ‘très dur’

Recherche

Par A. Combralier

15 juillet 2019 - 09:06
Verstappen et Leclerc reviennent (...)

Max Verstappen et Charles Leclerc se sont livrés, hier à Silverstone, un duel qui restera assurément dans les annales. Les deux pilotes sont passés proches, à plusieurs reprises, de s’accrocher, mais la lutte est demeurée aussi intense que correcte en course. Deux semaines après le Red Bull Ring, le pilote Red Bull et le pilote Ferrari ont donc renoué avec une belle bataille en piste.

Max Verstappen, après la course, s’est quelque peu plaint de la défense de Charles Leclerc, jugée trop agressive.

« Je pense qu’il avait toujours un peu de contrariétés, suite à cette course au Red Bull Ring, donc il défendait très dur. Mais cela me va. Je ne voulais pas prendre trop de risque dans ces batailles, afin de ne pas endommager la voiture, parce que je savais que nous étions un peu plus rapides. Donc il fallait juste que je choisisse mon moment. Mais heureusement, l’équipe l’a fait pour moi avec une bonne stratégie, et alors, je semblais en mesure d’obtenir un bon résultat. »

Mais c’est une autre Ferrari qui a finalement perturbé la course de Max Verstappen… Sebastian Vettel lui est rentré droit dedans, alors qu’il tentait de reprendre sa position. Le pilote Red Bull a des regrets : il avait, selon lui, le rythme pour finir sur le podium.

« Nous étions clairement plus rapides que Ferrari en course. Mais je n’ai jamais eu des tours à l’air libre. Lewis était vraiment rapide mais je pense que nous aurions pu finir 2e, ou 3e de cette course. »

Charles Leclerc a lui aussi été interrogé sur cette nouvelle belle bataille en piste contre Max Verstappen. Quel en fut son moment préféré ?

« La meilleure manœuvre c’était probablement celle sur Max, à l’extérieur de Copse. Il m’avait dépassé, et je l’ai redépassé à l’extérieur de Copse. C’était vraiment la manœuvre la plus excitante de la course, de ma course au moins. »

Comme l’a souligné Max Verstappen, Ferrari semblait pourtant peiner, sur le plan du rythme, face à Red Bull à Silverstone…

« Nous avons du travail à faire sur notre rythme de course » confirme Charles Leclerc, « et pour essayer de conserver aussi bien ces pneus que Mercedes et Red Bull. »

Pendant que Charles Leclerc régalait le public, Sebastian Vettel le décevait avec une nouvelle erreur en piste… 3 points séparent désormais les deux pilotes Ferrari au classement. Or, c’est bien le Monégasque qui est sur la pente ascendante. Aimerait-il que Ferrari arrête de favoriser systématiquement Sebastian Vettel, si le besoin s’en présente ?

« Je ne sais pas, l’équipe agit pour le bien de l’équipe. C’est ce que je ressens depuis Melbourne. Parfois bien sûr, un pilote est avantagé, l’autre est avantagé à la course qui suit. Nous avons tiré des bénéfices de cette approche, chacun de nous, lors de plus d’une course. Mais l’équipe regarde toujours ce qui est le mieux pour Ferrari dans l’ensemble, et c’est ainsi que ça fonctionnera pour le reste de la saison. »

Ferrari

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less