Formule 1

Verstappen est ‘très heureux’ du V6 Honda : ‘C’est mieux que l’an dernier’

La vitesse de pointe le prouve

Recherche

Par Valentin Vilnius

17 mars 2019 - 13:08
Verstappen est ‘très heureux' du V6 (...)

Max Verstappen a signé le premier podium de Honda depuis le retour des Japonais, en 2015, ce qui rend forcément optimiste le Néerlandais comme Red Bull pour le reste de la saison.

Par-dessus le marché, les vitesses maximales du V6 japonais étaient les plus élevées du Grand Prix, sur la Red Bull comme sur la Toro Rosso.

« En général, je suis juste très heureux » se félicitait le 3e de la course après l’arrivée.

« Sur les tendres, lors du premier relais, dès que vous revenez à 1,5 seconde d’une voiture, les pneus surchauffent, donc je ne pouvais placer une attaque. Dès que j’ai chaussé les médiums, la voiture se comportait mieux et dès que j’en ai eu l’opportunité, j’ai tenté un dépassement. »

Max Verstappen a pu s’offrir Sebastian Vettel, à la suite d’une belle préparation, mais Lewis Hamilton a résisté en fin d’épreuve.

« J’essayais juste de pousser pour rattraper Lewis et avoir le meilleur tour, mais ça n’a pas marché. Mais je suis heureux d’être troisième. »

« Je pouvais au moins tenter des trucs grâce à ma vitesse de pointe. Ce sont de bons progrès, il y a beaucoup de points positifs que arrivent. Valtteri était très loin devant, cependant. C’est toujours un bon résultat, mais il nous reste encore du travail pour nous améliorer. »

« C’est un très bon pas en avant par rapport à l’an dernier. Si je compare les vitesses de pointe entre nous et Renault, c’est aussi ce qui me rend très heureux. En général le moteur a très bien performé, sans problème. Le temps nous dira si nous pourrons nous battre pour la victoire. »

Après les essais libres, la Red Bull semblait à la peine, mais elle a, en course, impressionné par son rythme en longs relais.

« C’était un sentiment très positif, surtout après mon vendredi. Je suis heureux d’être sur le podium. Nous avons réussi à retourner la situation d’une manière très positive après ce vendredi. Et pour Honda, avoir ce premier podium de l’ère V6, c’est un départ formidable. Donc félicitations à eux. »

Après les essais libres, la Red Bull semblait à la peine, mais elle a, en course, impressionné par son rythme en longs relais. Pour cette performance, le Néerlandais remercie son nouveau partenaire moteur…

« C’était un sentiment très positif, surtout après mon vendredi. Je suis heureux d’être sur le podium. Nous avons réussi à retourner la situation d’une manière très positive après ce vendredi. Et pour Honda, avoir ce premier podium de l’ère V6, c’est un départ formidable. Donc félicitations à eux. »

35 secondes d’avance sur Sebastian Vettel, voilà qui est pour le moins inattendu après les essais de Barcelone.

« Les essais hivernaux ne reflètent pas vraiment la réalité, comme on peut le voir ce week-end. Nous avions une bonne voiture. C’était très dur de rester proche de Seb, mes pneus surchauffaient très rapidement. J’ai juste conduit à mon propre rythme, pour bien le gérer. Nous avons pu prolonger un peu notre relais et ensuite, après l’arrêt, nous avions des pneus un peu plus frais que Seb et Lewis, j’ai réussi à passer Seb, ce qui n’est pas facile sur ce circuit, parce qu’il est très dur de s’y suivre. »

Le nouveau règlement aérodynamique aurait-il alors été moins efficace que prévu ?

« Ce n’était pas différent des saisons précédentes, mais je n’étais pas assez proche de Lewis à la fin. Oui, je n’ai pas eu l’occasion de le dépasser, c’est toujours très difficile d’y arriver. Le seul point positif, c’est que le nouveau règlement a amélioré l’effet du DRS, donc dès qu’il s’ouvre il est bien plus puissant. Mais quand vous suivez quelqu’un, vous avez toujours beaucoup de turbulences. »

Max Verstappen a lutté en fin d’épreuve pour essayer de chiper le point du meilleur tour à Valtteri Bottas, sans succès. N’était-ce pas trop risqué ?

« Vous pouvez marquer 21 points en une saison, donc cela peut aider mais au bout du compte, il est plus important de marquer 25, 18 ou 15 points. Essayer d’aller en chercher un peu plus, c’est risquer que quelque chose se passe mal parfois. Mais de toute façon, dans une situation comme aujourd’hui, je poussais pour rattraper Lewis, donc j’ai battu le meilleur tour quand je poussais. C’est sympathique si ça arrive… »

Red Bull

expand_less