Formule 1

Verstappen : Des F1 ’trop larges’ et avec ’trop d’adhérence’

Cela n’aide pas les dépassements

Recherche

Par Olivier Ferret

26 mai 2019 - 09:46
Verstappen : Des F1 'trop larges' et (...)

Max Verstappen pense que les Formule 1 sont devenues trop larges et ont maintenant trop d’adhérence pour certains circuits utilisés pour le championnat du monde.

Le pilote Red Bull pense que cela nuit au spectacle puisqu’il devient très difficile de dépasser.

Cela a toujours été le cas à Monaco, mais le problème devrait aussi se répéter sur de nouveaux circuits qui arrivent, comme Zandvoort en 2020.

"Les F1 sont devenues plus faciles à piloter, pas plus difficiles. Parce que vous avez beaucoup d’adhérence. En 2015, 2016 encore, les monoplaces glissaient beaucoup plus. Maintenant pour dépasser avec nos F1 si larges, c’est presque impossible. Le gars peut rester au milieu de la piste ou presque et vous ne pouvez pas y faire grand chose. C’est pourquoi il faut vraiment bien faire en qualifications de nos jours," explique Verstappen à Monaco.

Le Néerlandais admet donc avoir des craintes pour son Grand Prix à domicile l’an prochain, même si le circuit du Grand Prix des Pays-Bas sera légèrement retouché pour améliorer les possibilités de dépassement.

"Le tracé restera très similaire, mais quelques virages seront retouchés, avec plus d’angle, plus d’espace. Mais le circuit en lui-même ne pourra pas beaucoup changer. C’est bien de revoir Zandvoort au calendrier après tant d’années, pour un pilote il est très fun. Mais en course il faut qu’on puisse se battre et pas juste se suivre. On verra donc ce qui se passera."

Red Bull

expand_less