Formule 1

Verstappen déplore la politique qui entoure le débat sur le règlement

Chacun défend ses propres intérêts

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2019 - 16:51
Verstappen déplore la politique qui (...)

Max Verstappen pense que le débat sur le futur règlement de la Formule 1, qui arrivera en 2021, devient trop politique. Le pilote Re Bull estime que chacun défend ses intérêts avant tout et qu’il est difficile de voir réellement qui se préoccupe des intérêts de la discipline.

"Tout le monde parle pour lui-même" explique Verstappen. "Mercedes ne veut que peu de changement, mais l’équipe derrière veut un règlement différent. Ensuite les équipe clientes ne font que suivre. Il y a énormément de politique autour de cela."

"Parfois les courses sont amusantes, mais en général c’est très difficile de suivre pour nous. J’espère qu’ils peuvent faire quelque chose pour cela parce que si on peut se battre, c’est aussi plus amusant pour le public."

Les pilotes vont pouvoir s’exprimer face à la FIA, mais Verstappen pense que leur voix ne comptera pas : "Nous n’avons rien à dire à ce sujet. Ça a toujours été politique et c’est aux grands patrons de décider. Nous pouvons essayer d’indiquer ce que nous aimerions, comme il y a quelques années quand les voitures étaient trop lentes et n’avait pas assez de grip."

"Ensuite nous avons eu ces voitures plus larges avec plus d’appui aérodynamique, mais maintenant nous perdons plus de temps quand nous sommes derrière quelqu’un. Nous battons les records des circuits partout où nous allons, mais je ne pense pas que ça ait un grand intérêt. Si vous voulez que ce soit de plus en plus rapide, alors mettez-y un robot dedans."

Il revient sur son propos initial, qui est que le public doit assister à un championnat où la victoire est disputée et prend, comme Carlos Sainz il y a quelques jours, l’exemple du MotoGP : "Ça doit être amusant pour le public. Vous pouvez en dire beaucoup de Mercedes maintenant, mais ils font un meilleur travail que les autres. Ce n’est juste pas bien pour les spectateurs."

"J’aime regarder le MotoGP parce que vous ne savez jamais qui va gagner. Ils sont plus près les uns des autres et les équipes clientes peuvent aussi se battre pour gagner. Ce serait sympa que nous apprenions de cela."

FIA

expand_less