Formule 1

Verstappen critique déjà les qualifications sprint et la largeur des F1 2022

Il trouve les F1 trop larges de toute manière

Recherche

Par Alexandre C.

22 mars 2021 - 10:25
Verstappen critique déjà les qualification

C’est un Max Verstappen souriant, forcément optimiste, qui aborde la saison 2021 de F1. Car aux essais hivernaux de Bahreïn, Red Bull a montré des signes prometteurs de compétitivité.

La nouvelle unité de puissance Honda en particulier, avancée d’un an, semble aussi performante que fiable. N’est-ce pas de bon augure pour le Néerlandais ?

« Une fois que Honda a décidé de quitter la Formule 1 après 2021, la décision a été prise d’avancer le moteur de 2022. »

« Et bien sûr, c’est bien que Honda y aille à fond pour cette dernière année et mette tout en œuvre. Je suis curieux de savoir comment le moteur performera par rapport à l’unité de puissance Mercedes si tout le monde y va à fond. »

Mais bien sûr, la compétitivité relative de l’unité de puissance Honda dépendra de celle de l’unité de puissance Mercedes. Le V6 japonais aurait déjà dépassé la puissance du V6 allemand, mais de l’an dernier. A quel point Mercedes a-t-elle progressé durant l’hiver selon Max Verstappen ?

« Nous pouvons le calculer approximativement, mais pas exactement et dans quelles conditions. Bien sûr, la température influence aussi beaucoup le moteur. »

Pour cette saison de F1, Max Verstappen pourrait aussi tirer profit, pour surprendre les Mercedes, des trois qualifications sprint qui seront testées en vue de leur possible généralisation...

Max Verstappen est-il pour ce système ?

« Ils veulent attirer plus de monde sur le circuit et donc gagner plus d’argent. C’est de cela qu’il s’agit. Et je peux le comprendre. Mais les voitures les plus rapides seront devant de toute façon, donc ça reste pareil. Le nombre de courses que vous organisez en un week-end n’a pas d’importance. Je pense qu’une seule longue course est beaucoup plus amusante. »

Pour augmenter le spectacle, la F1 compte surtout le prochain règlement, l’an prochain. Un règlement que Max Verstappen attend avec impatience...

« Les voitures sont tout simplement trop larges maintenant. Cela signifie également que vous ne pouvez pas choisir beaucoup de trajectoires différentes lorsque vous êtes derrière quelqu’un d’autre. »

« Nous aurons de nouvelles voitures en 2022, mais elles seront toujours aussi larges. J’ai vraiment aimé les voitures de 2004 à 2008. Mes préférées étaient celles de 2006 et 2007. Elles étaient beaucoup plus petites, plus étroites et plus légères que maintenant. Cela aide beaucoup, car il y avait beaucoup plus d’action sur la piste. »

« Je pense que le sport est encore un peu à la recherche de la meilleure solution. Espérons que nous l’aurons en 2022. Parce que rendre les voitures plus larges n’a pas été bon pour la course. Pour la sensation de conduite pure, nous avons maintenant beaucoup plus d’adhérence. Mais qu’est-ce qui est plus important pour les fans ? Si vous créez simplement de bonnes voitures pour pouvoir suivre la voiture devant vous beaucoup mieux et dépasser, alors vous n’auriez besoin d’aucun artifice. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less