Formule 1

Verstappen craint la supériorité du V6 Mercedes à Monza

Le V6 Honda pas au niveau ?

Recherche

Par Alexandre C.

8 septembre 2021 - 07:03
Verstappen craint la supériorité du (...)

Pole et victoire à domicile, passage en tête du championnat du monde devant Lewis Hamilton, Max Verstappen n’aurait pu rêver de meilleur week-end devant « sa » foule survoltée de Zandvoort. C’est donc le moral à bloc qu’il aborde ce troisième Grand Prix de suite en F1, à Monza.

Mais face au mur orange, le pilote Red Bull n’a-t-il pu ressentir un peu de pression ? Il revient sur ce week-end à domicile avant un autre combat…

« Je n’aurais pas pu demander plus de ce week-end à Zandvoort, mais maintenant tous les regards sont tournés vers Monza. Le Grand Prix d’Italie est tout proche et le championnat est très serré, alors les célébrations peuvent attendre et prendre un peu de repos entre les week-ends de course sera important. »

« Les gens pensent toujours qu’il y a plus de pression pour les pilotes lors de leur Grand Prix national, mais pour moi c’est plus agréable. Vous ne vous asseyez pas dans votre voiture en pensant que vous devez performer parce que vous devez le faire tout le temps en F1 de toute façon, donc ce n’est pas différent. De mon côté, cela ne change pas grand-chose en termes de pression, que ce soit une course à domicile ou non. Bien sûr, tout le monde attend beaucoup de vous lors d’une course à domicile, alors c’est bien d’être capable de tenir ses promesses et surtout de gagner devant la famille royale, mais c’était une excellente performance de toute l’équipe. »

« Stratégiquement, nous étions très affûtés, mais je suis conscient que tous les week-ends ne seront pas comme celui de Zandvoort, donc nous devons continuer à travailler en tant qu’équipe et continuer à pousser car il y a encore beaucoup de courses à faire. »

Voici donc que Max Verstappen et Red Bull retrouvent Monza... un circuit où contrairement à Ferrari, Mercedes et AlphaTauri, l’équipe de Milton Keynes n’a jamais gagné depuis les débuts de l’ère hybride. Max s’attend-il à du changement cette année ?

« Je m’attends à ce que Monza convienne à Mercedes, car ce n’est pas notre meilleur circuit ces dernières années, mais cette année nous sommes plus compétitifs, donc on ne sait jamais. Si nous continuons ce que nous avons fait, en travaillant bien ensemble en tant qu’équipe, et en soignant chaque petit détail, alors nous pouvons être compétitifs, mais Mercedes pourrait avoir un avantage de vitesse de pointe sur nous. Le circuit semble facile sur le papier mais il est en fait assez difficile car avec un réglage avec peu d’appui aérodynamique et la longue zone de freinage, la voiture bouge beaucoup. »

« C’est une piste bosselée avec un vieux tarmac et les fans sont vraiment passionnés par la course et la Formule 1. Naturellement, il y a toujours beaucoup de supporters de Ferrari, mais les fans adorent la F1 et c’est formidable de voir cette énergie avec les Italiens. »

Autre enjeu pour Red Bull ce week-end : reprendre la tête aussi au classement des constructeurs (13 points séparent les deux équipes). Qui a d’ailleurs la meilleure F1 entre Red Bull et Mercedes ? Mika Hakkinen vote pour l’équipe de Milton Keynes... et Max Verstappen lui-même ?

« Je ne pense pas que nous ou Mercedes ayons un gros avantage sur l’autre. À Zandvoort, vous avez pu voir en qualifications et en course que nos deux voitures sont super proches et Lewis a mis la pression pendant toute la course, ce qui signifie que nous ne pouvions pas nous permettre de faire des erreurs sur la piste, dans la voie des stands ou sur le mur des stands, et nous ne l’avons pas fait. Je pense que c’est dans les petits détails que vous pouvez faire la différence. Lorsque vous entrez dans un week-end de course, vous devez travailler dur en tant qu’équipe sur la mise au point et le réglage des petits détails, c’est là que les gains peuvent être faits. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less